REFLEXION

LA RICHESSE GLOBALE SERAIT ESTIMEE A 225 MILLIARDS DE DOLLARS : 35 milliardaires et 4100 millionnaires en Algérie en 2013

Une étude récente avait classé l’Algérie au sixième rang en Afrique en termes de richesse par habitant au cours de l’année 2013. La richesse par habitant a dépassé les limites de 62 millions de centimes, tandis que l’étude a estimé la richesse totale en Algérie à 225 milliards de dollars partagée entre 36 millions de personnes.



C’est selon une étude récente, qui a été publiée par le cabinet de conseil  mondial « New World Wealth », spécialisé dans l’étude des nouvelles richesses et des nouveaux riches dans le monde et dont le siège se trouve dans la ville d’Oxford, en Grande Bretagne, que l’on apprend que la part de richesse de chaque algérien a atteint en 2013, près de 6250 dollars, ce qui équivaut à 625000 dinars. L’étude a révélé ces résultats sur la base de calculs des actifs nets détenus par des particuliers, notamment l’immobilier, les stocks, les actifs incorporels, à l’exception des logements où ils vivent.  L’Afrique du Sud a été classée première en Afrique, où la richesse par habitant a été estimée à 11310 dollars, suivie par la Libye en seconde place avec  11040 dollars par habitant et la Namibie avec 10500 dollars, alors que la Tunisie occupe le quatrième rang en dépit de la crise économique que traverse ce pays, avec 8400 dollars, puis le Botswana avec 6580 dollars par habitant, puis le Maroc qui arrive au septième rang avec 5780 dollars par habitant. En huitième position, on trouve l’Egypte avec 4350 dollars et enfin l’Angola, et le Nigéria avec 1350 dollars par habitant. Par contre, la part de richesse par habitant dans les pays développés comme la Suisse, où l’Australie, elle atteint plus de 250 mille dollars. L’étude a estimé la valeur totale de la richesse détenue par l’Algérie à 225 milliards de dollars en 2013, partagée entre 36 millions d’habitants, la plaçant  au quatrième rang en Afrique. Par ailleurs, cette étude  a recensé la présence de 35 milliardaires et 4100 millionnaires en Algérie, soulignant que le chiffre ne reflète pas la réalité parce que les propriétaires de fonds ne révèlent pas souvent leurs richesses pour échapper au paiement des impôts. Le nombre, selon l’étude, est susceptible  de connaitre une croissance à l’horizon 2020, pour passer à 5600 millionnaires avec un taux de croissance de 4,1 % par an.

Touffik
Mercredi 26 Février 2014 - 18:39
Lu 1498 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+