REFLEXION

LA PROBLEMATIQUE DE LA POLLUTION DE LA COTE ORANAISE : Un phénomène complexe porté d’une tare inimaginable

En effet, l’environnement est défini comme un système dynamique constitué d’éléments naturels et sociaux en interaction spatio-temporellement déterminés et culturellement significatifs.



LA PROBLEMATIQUE DE LA POLLUTION DE LA COTE ORANAISE : Un phénomène complexe porté d’une tare inimaginable
Une des plus importantes démarches, est d’aborder la problématique liée à la protection de l’environnement contre la pollution prélogique, c’est de recréer des passerelles, avec la nature. La première manière c’est de détourner le regard vers la beauté de la nature qui demeure un langage universel, la deuxième, c’est au travers de la diffusion de la connaissance et c’est la responsabilité des enseignants chercheurs, qui savent le faire, selon le professeur de zoologie et de physiologie à la faculté des sciences d’Oran, Zitouni Boutaiba directeur du laboratoire de recherche « Réseau sur surveillance environnementale » contribue de manière considérable, à cette démarche. Sa large contribution dans ce domaine passe par ses travaux de recherches, par la formation de cadres universitaires et par le partage de sa connaissance sur l’état de la pollution marine de la côte oranaise. En raison de l’interdisciplinarité des sciences de l’Environnement qui sont devenues une nécessité face à la complexité croissante des problèmes liés à ce phénomène et de la difficulté à cerner le concept environnement au fait qu’il désigne dans son existence et simultanément plusieurs réalités. Au-delà du constat, la problématique de l’environnement marin envisage également l’effort de rééquilibrage du système par une action humaine concertée et programmée. Il s’agit ici des politiques d’Environnement, à savoir l’effort de conception mise en œuvre et d’évaluation des stratégies les plus adéquates pour garantir un environnement de qualité reconnu et accepté comme tel. Que faire et comment faire pour remédier aux différents types de pollutions, protéger la faune et la flore ? De toute manière on peut traiter des problèmes exclusivement selon leur dimension « naturelle » physicochimique et humaine, c'est-à-dire les implications démographiques, psychosociales, techniques économiques politiques et culturelles. Dans le même sillage, la problématique de l’environnement concerne en premier lieu le constat et l’analyse des problèmes divers qui résultent de l’interaction. Homme. Milieu. Ce constat est fait aux fins de trouver les indicateurs objectivement mesurables et tenir compte en outre du degré inévitable de subjectivité des appréciations. Enfin une lumière à la sémantique et l’épistémologie dans ce domaine. Par ailleurs il s’agit de trouver des outils complémentaires et indispensables aux amoureux de la nature et plus particulièrement aux acteurs œuvrant à la sauvegarde des écosystèmes marins et littoraux. Il y a lieu de sensibiliser sur les différentes origines et les conséquences de la pollution marine (démographie, activités industrielles, effluents, déchets, biodiversité etc.…) les définitions sont claires, complètes et très rigoureuses donc il est temps de passer à l’action.

N.Bentifour
Vendredi 12 Août 2011 - 10:29
Lu 622 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+