REFLEXION

LA PRESIDENTIELLE SOUS LES FEUX DES PROJECTEURS : Bensalah tire à boulets rouges sur les rivaux de Bouteflika



Le secrétaire général du RND, Abdelkader Bensalah, a ouvert le feu sur les opposants à la candidature de Bouteflika pour un quatrième mandat, tout en invitant  les rivaux du président sortant  à un défi sur le terrain, en affirmant aussi que la campagne, qui sera menée par le RND, sera celle de défendre le bilan et les projets  réalisés par le Moudjahid Bouteflika.  Bensalah a ajouté dans un discours d'ouverture à l’occasion d’une réunion de coordination sur l'organisation de la campagne électorale de l’élection présidentielle du 17 avril en présence des élus du parti des deux chambres du Parlement  que "la prochaine campagne aura à défendre le résultat des importantes réalisations qui ont placé l’Algérie à des niveaux significatifs de développement social, économique, culturel et éducatif ». Revenant sur le dépôt de la candidature du Président Bouteflika avant-hier auprès du Conseil constitutionnel, Bensalah a considéré qu'il «ne reste pas une autre option pour ceux qui s'étaient opposés à sa candidature, que de l’affronter sur le terrain, et de laisser les programmes en compétition se concurrencer entre eux, et de donner le dernier mot au peuple pour choisir ». Il a rappelé que la décision du RND de soutenir la candidature du président Bouteflika à un quatrième mandat n'était «pas le résultat d'un calcul politique ou politicien, mais en raison de sa conviction de l'importance de ce qui a été réalisé pour le pays sous sa direction durant ses précédents mandats », soulignant que le parti le défendra, «  sur la base des ses idées et le résultat, ce sont les réalisations qui ont été prouvées sur le terrain, durant sa gouvernance du pays ». Il a expliqué que le choix de soutenir le président Bouteflika "constitue l'option la plus sûre et la plus rassurante pour le peuple algérien, en raison de la nature de ses qualités d'homme d'Etat ». A cet égard, il a également appelé au respect des "règles de l'action politique propre, loin de la logique de provocation qui ne sert pas les intérêts de la patrie et du citoyen ».  

Touffik
Mercredi 5 Mars 2014 - 18:17
Lu 132 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+