REFLEXION

LA PLACE PUBLIQUE ‘’AYACHI ABDELKRIM’’ (EX-PLACE DU BARAIL) : Une place légendaire oubliée

En dépit des transformations urbaines les plus récentes qu’a connue Mostaganem (périurbanisation, émergence de nouvelles centralités périphériques), l’espace public au niveau de la place «Abdelkrim AYACHI » ex- BARAIL continue de rester au cœur du fonctionnement de la ville. Cette place, symbole de la centralité urbaine traditionnelle, continue à jouer un rôle fondamental comme élément structurant au cœur de la ville.



La ville bouge et se métamorphose, mais la place AYACHI Abdelkrim ‘’ex Barail’’ et son rôle social n’a pas évolué depuis l’indépendance pour la simple raison que c’est un lieu mythique. C’est au niveau de cette place que le gotha des Mostaganémois jeunes et moins jeunes se rencontrent tous les jours matin et après-midi, pour certains tard le soir après avoir accompli salats el Maghreb ou el ichaâ.On remarque des groupes de personnes qui commencent dès la première heure matinale, par les embrassades pour se lancer après dans des discussions interminables touchant tous les volets de la vie sociale, sportive, politique, et autres, au fait rien ne leur échappe sur des sujets des plus anodins, aux faits divers y compris à l’affût des informations personnelles sur tous les faits et gestes et les comportements des Mostaganémois qui sont dévoilés au grand jour qu’ils soient dans la négativité que dans la positivité.La place du « Barail » devient pour le « berah » qui annonce le décès et sur l’heure des funérailles d’un Mostaganemois un itinéraire incontournable. Le berah se met au milieu de la place pour annoncer l’information. Tous les départs des supporters sportifs des deux clubs en l’occurrence, l’ESM et le WAM jouant des rencontres vers l’extérieur, c’est sur cette place que les rendez-vous sont localisés. Je souhaiterais que l’APC de la commune fasse un effort pour réhabiliter et requalifier cet endroit légendaire, par un réaménagement digne, en y introduisant un design à la hauteur de nos espérances. Cette place héritée de l’administration coloniale qui avait fait d’elle à l’époque la centralité pour tous les évènements, devra changer de look.Le centre ville qui possède un tel joyeux, la commune peut s’enorgueillir et être fière de posséder une place pareille, dessinée à l’époque par un architecte Italien qui s’en est inspirer pour réaliser tous le centre ville avec ses arcades à l’italienne et ses immeubles contemporains dont une partie de ces édifices, ceinture cette place. Je reste dans cet espoir.

 

Mohamed Krelifa
Lundi 21 Décembre 2015 - 16:58
Lu 229 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+