REFLEXION

LA PISTE DE L’AQMI N’EST PAS A ECARTER : Disparition d’un israélien dans le désert algérien

Porté disparu depuis plusieurs jours dans le désert algérien, un citoyen israélien a pris contact avec sa famille, ont indiqué, vendredi 26 mars, plusieurs quotidiens israéliens citant des sources proche de leur ministère des Affaires étrangères.



LA PISTE DE L’AQMI N’EST PAS A ECARTER : Disparition d’un israélien dans le désert algérien
L’homme, qui a disparu dans des conditions non encore élucidées, était détenteur d’un passeport européen, probablement espagnol, selon les mêmes sources. Ce passeport lui permettait de circuler facilement entre les pays d’Afrique du Nord et du Sahel qui n’entretiennent pas des relations avec l’Etat hébreu. La presse israélienne ne donne aucune indication sur l’identité de l’homme disapru ni sur le lieu où il pourrait se trouver actuellement. Vendredi, le journal Asharq Al Awsat, basé à Londres, affirmait que l’homme a été enlevé par Al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), très active dans cette région. Mais cette hypothèse semble peu probable. Il semble que l’Israélien aurait été arrêté par les forces de sécurité algériennes, car son passeport inspirait quelques doutes. Le mystère reste également entier sur les raisons de la présence d’un Israélien dans le désert algérien. Une chose semble sûre : ce citoyen ne travaillait pas pour une compagnie étrangère. Aucune multinationale présente dans le sud du pays n’a en effet fait état de disparition parmi ses employés. Pour sa part, Madrid n’avait signalé aucune disparition de citoyen espagnol en Algérie. Cette affaire pourrait expliquer la visite éclair de quelques heures effectuée, jeudi 25 mars, par le directeur adjoint du FBI à Alger. Officiellement, ce haut responsable de la police fédérale américaine était en Algérie pour approfondir la coopération avec ses homologues algériens. Mais le caractère bref de sa visite pourrait laisser supposer qu’elle avait pour but de régler un problème ponctuel et de haute importance pour les Etats-Unis, comme la disparition d’un citoyen israélien dans le désert algérien. D’ailleurs, c’est au lendemain de cette visite que le citoyen israélien a donné des nouvelles à sa famille.

Sadek
Vendredi 26 Mars 2010 - 23:01
Lu 551 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+