REFLEXION

LA PALESTINE EST UNE QUESTION DE DROIT ET DE JUSTICE QUE GAZA EST EN TRAIN DE REAGIR : Gaza résiste courageusement bien

Le prélude de l’agression israélienne a ses propres prétextes billevesées.En 2006, trois soldats retenus par le HizboAllah, avait permis à Israël de déclencher une guerre meurtrière et ravageuse, dans le but d’en finir le plus vite que possible avec la résistance du Hizbo Allah, Israël n’a fait au juste que massacrer des enfants, des femmes et des vieillards en plus des infrastructures de toute nature. Israël a été toujours soutenue et même protégée par les thuriféraires US, l’occident et les arabo-sionistes(les ultralibéralismes-les royautés d’El Khalidj-Moubarak-M6), les USA et les occidentaux.



C’était trop bien facile pour elle  de déclencher la guerre,  Israël croyait à sa supériorité matérielle et militaire et à ses diverses formes de soutiens extérieurs, mais pour cesser la guerre de 2006, elle avait supplié à qui voulait l’entendre de sortir de cet engrenage et bourbier après 33jours de guerre.Aujourd’hui, le même scenario  et ritournelle reviennent ; l’agression du Liban en 2006, se reproduit à Gaza, enlèvement de trois colons,  qu’Israël imputait sans aucune preuve à l’appui à la responsabilité du Hamas dans le but de mener une agression  d’extermination et de génocide. Une occasion et aubaine en or, toutes  les conditions géopolitiques et géostratégiques étaient  réunies favorablement pour qu’Israël face son forfait honteux en massacrant des enfants, des femmes et des vieillards en toute impunité et en dehors du droit (Convention de Genève).Ces conditions sont :
*Un  Sissi, la vedette « pronunciamiento » égyptienne ressemble en terme « d’achat-vente »  à Missi la vedette d’argentine, seulement cette vedette n’est qu’une simple marchandise qui pouvait être mercantilisé pour ses  bons services vassaux  par les grands de ce monde.
*la relation Israël- pays arabes s’est  tissée crapuleusement au fil des jours et au grand jour de coopération en coopération, de  partenariat en partenariat  dans divers domaines économiques, politiques, militaires, sécuritaires et financiers dans un premier et unique  but pour comploter  et éliminer la « Résistance » en tant que courant, pensée, école et missile,…..
*  Israël a sabordé le processus de réconciliation inter-palestinienne en  empêchant toute action faite par le gouvernement d’union palestinienne. Son but est toujours, diviser pour mieux régner, tout en négociant avec  une allure d’escargot  sans jamais  aboutir au but final au milieu d’un labyrinthe politique  sans issue.      
* la Syrie pays plongée dans une guerre civile, qui lui a été imposée dans le cadre du printemps arabe pour lui enlever  ce certificat de« l’acte de résistance » et non la revendication légitime du peuple, le wahhabisme et le takfirisme font le sale boulot  à la place d’Israël.
*la panoplie de fatwas des chouyaoukhs  saoudiens, qataris et autres à l’encontre de la Syrie (Bachar),libye(Khadafi) etl’Irak( NouriMaliki) des fatwas mortelles  préparées  par des sionistes .
* le Hizballah  gérait à sa façon  les problèmes  collatéraux  de la Syrie et du Liban pour la sécurité de son contexte géostratégique.  
* l’ignorance des gouvernements arabes qui ne savent point désigner, ni cerner les problèmes et  les concepts, la confusion faite entre le Hamas en tant qu’entité du mouvement des Frères Musulmans et la résistance pour le recouvrement des droits légitimes des palestiniens ne sont pas discernés, les medias arabes comme leurs gouvernements  portent une lourde responsabilité,  incriminer le  Hamas  de ce qui se passe à Gaza et innocenter Israël est une situation du non sens du sens arabe (responsable). Au fond, ce n’est pas la tendance idéologique ou religieuse du Hamas qui leur fait peur mais bien la « Résistance ».Devant cette situation régionale et internationale favorable géopolitiquement à Israël, le feu vert  lui a été  octroyé par les USA  pour faire la sale besogne en face d’un silence complice de ce mauvais monde prônant des valeurs universelles et faisant le contraire sanguinairement.Gaza un minuscule territoire plat et découvert, avec une densité de la population la plus importante  à travers le monde. Une seule bouchée en un laps de temps records était l’objectif premier et principal d’Israël pour en finir à tout jamais  avec la résistance du Hamas et autres, et par là en finir pour de bon avec la résistance et enfin  la cause  palestinienne. Les prémices de cette opération étaient mûries suivant un plan diabolique préétabli par les stratèges  sionistes exécuté par des larbins et vassaux  à deux sous (Petits trop gros lards) et  le silence complice des gouvernements arabes.

 ‘’NOUS SOMMES FRÈRES PAR LA NATURE, MAIS ÉTRANGER PAR L’ÉDUCATION’’  Confucius.
Les pays  despotes arabes  ont été forcés par leurs maîtres de  négocier  leurs désaccords pour une véritable désunion. Chacun avait comme priorité ses propres problèmes et préoccupations internes, ils savaient bien chanter « mon pays avant tout » ne croyant plus aux valeurs morales, ni religieuses, ni universelles que l’union était un axiome qui crée  la force. Les pays despotiques arabes n’ont ni sagesse en eux, ne savent  transmettre que du mal, n’ont  point de  morale positive mais d’une morale négative  structurée par des spiritismes et vivifiée par des mensonges grossiers.Les sionistes ont utilisé toutes leurs capacités en érudits  et novas d’histoire, de sociétés, de psychologie, de Droit de communication, de religion, de pensées…. Pour détourner, désappointer, abuser  et tromper…  tout concept de droiture et de Justice et dénaturer   son explication, c’était bien trop facile devant les bourricots de  responsables arabes ne possédant point l’esprit critique pour se personnifier. Cette désagrégation des pays arabes nourrie par des conflits ethniques et confessionnels, de dictatures, de monarchies,…. Laissait  supposer entendre la fin de la cause palestinienne par cet  état belliciste, sioniste et expansionniste  et arrogant : le rêve du grand Israël   en veille, se réveille puis….  .La destruction était méthodique des états arabes despotiques, des armées de gros ventres, arabes vassaux, et  des peuples arabes  mesquins impuissants de constituer  un front uni. Le printemps arabe était cette aubaine et une machine « made in» pour disloquer matériellement, psychologiquement, institutionnellement. L’Irak, le Soudan, la Libye en sont les exemples de départ.  En 1979 ,la percée glorieuse pour les vassaux  ou de l’autre côté la main mise fâcheuse  pour les résistants ; Sadate et sa fameuse visite historique à Jérusalem suivit de sa politique de « l infitah »  mettait en selle  tous  les pays arabes dans le train du libéralisme sous le joug  des USA  , suivie d’exécution  d’une recette  politique et économique  sous la dominance du grand maitre :les USA .
Ce basculement  stratégique et fâcheux, était rééquilibré par la révolution Khomeyniste, ou l’ambassade d’Israël en Iran devenue  ambassade palestinienne.
La guerre d’Iran- Irak, l’ignorance et la  bassesse immorale des  arabes.  Le résultat : l’Irak   détruit complètement, et  porte en lui aujourd’hui  les risques d’une division géographique.
Les pays pétromonarchies  sont des larbins  et vassaux du 1er degré où ni printemps arabes ni autres forces ne peuvent les détrôner, pays stables  par excellence pour défendre d’abord  les intérêts d’Israël.
Le projet de  la nouvelle reconfiguration de la carte géographique de la région moyen orientale était en marche pour assurer définitivement  la domination d’Israël tant politique, économique et surtout  sécuritaire.
Toutes les guerres  menées avec Israël ont été  hors de la géographie de la  Palestine et étaient à son avantage, leurs durées étaient  très courtes mais  les résultats très importants tels : occupation du Sinaï, du Golan, d’une partie de la Jordanie, des iles saoudiennes  et de Gaza et la Cisjordanie.
Aujourd’hui la guerre de Gaza sous un blocus infernal, après plus de  20jours  de combat  Israël n’a toujours pas mis son bout de pied sur le territoire de Gaza et la guerre se déroule  à l’ intérieur même de la Palestine, la vulnérabilité d Israël  face à Hizba Allah s’est encore mise sur le devant avec la résistance palestinienne .Le trio ou  la symbiose  « résistance » –« peuple »- « responsable politique » de Gaza est inextirpable  malgré les dégâts humains en majorité enfants, femmes et vieillards subit par les bombardements insensés en représailles de la bête immonde et féroce.

  « CELUI QUI LE MATIN A COMPRIS LES ENSEIGNEMENTS DE LA SAGESSE LE SOIR PEUT MOURIR CONTENT » Confucius
Certes, les moyens matériels et militaires sont disproportionnés, la tactique de la résistance marque une avance sur la bataille stratégique .C’est la même guerre que celle  du Liban de 2006 ; la seule différence est que Gaza est sous un blocus draconien  air- mer et terre extraordinaire et la résistance du peuple  est miraculeuse et  étrange en même temps, Gaza respire en  sous terre. Les Gazaouis  devant ce blocus inhumain et ce monde luciférien  qui les prive de tout. Ce monde leur offre une mort  lente et paisible, et avec cette agression criminelle la mort est violente. Mais quelque soit le contexte, il ya  toujours la mort en face. Alors les Gasaouis ont fait le choix entre mourir  lentement  ou  mourir impétueusement,  c’est toujours mourir en fin de compte  alors il est préférable de mourir honorablement pour que la génération à venir  continuera le combat par une résistance qui avance de la pierre, aux roquettes jusqu’aux missiles, le progrès est flagrant. Cette volonté lui permettra de recouvrir son droit de sol et droit de vivre dignement et librement.
Le temps ne s’arrête pas  à aujourd’hui, la résistance  ferait  tôt ou tard  de la Palestine sa terre, son territoire son état et sa nation, la résistance palestinienne  a su mettre en échec  l’arrogance d’Israël dans cette agression trop injuste à voir ces échecs :
* La confusion dans la détermination des objectifs  fixés pour la guerre. Aucun objectif n’a été atteint à ce jour.
*Incapacité d’Israël  lié aux renseignements recueillis sur la capacité de la résistance palestinienne.
*En quoi le meurtre  gratuit d’enfants  jouant sur la plage contribue t- il à la sécurité d’Israël  et à son droit de défense. Quel est l’intérêt de bombarder une école, un hôpital, une maternité, une ambulance, une motocyclette ou une maison de pauvre gens
*L’armée de l’air qui ne fait que détruire des maisons des enfants, des femmes  et des vieillards.
*Échec des commandants de l’armée israélienne  qui ne font avancer que des mensonges.
*Échec de faire cesser les missiles qui pleuvent   sans cesse sur toutes les villes israéliennes sans aucune exception.
*black out sur les medias israéliens et occidentaux  (informations  israéliennes non crédibles), manipulent l’image, le son et la plume pour une sensibilisation  servant  leur gain de  fausse cause. Israël –autoproclamé « seule démocratie du Proche-Orient »  ayant  la plus forte censure militaire.
*Opération terrestre  retardée mais n’avance pas  d’un iota depuis la décision de  son déclenchement.
* Une armée de tueurs d’enfants et non de combattants.
*Echec du credo israélien devenu une maxime israélienne  «  que toutes les guerres d’Israël devront être rapides, décisives et clairement victorieuses ».
Cette guerre a dévoilé le statut  génocidaire d’Israël, les israéliens ne savent combattre que derrière les barricades et ne savent tuer que des enfants, c’est avec cette manière que   violence et terreur  représentent leur unique moyen pour atteindre les résultats afin  de pérenniser l’état  raciste d’Israël.

BENALLAL Mohamed
Mercredi 30 Juillet 2014 - 10:19
Lu 466 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+