REFLEXION

LA MINISTRE DE LA SOLIDARITE DEPUIS MOSTAGANEM : « La priorité est à l’enfant »

En marge des festivités de la journée nationale de l’enfant, une journée d’études a été organisée à la salle des Conférences du siège de la wilaya de Mostaganem, en présence d’importantes personnalités nationales et étrangères entre autres, madame la ministre de la solidarité et de la famille, madame Ghania Eddalia.



C’est sous le thème ‘’parole à l’enfant’’ que cette journée d’études eut lieu en présence d’un large public de spécialistes et d’associations notamment entre autres partenaires d’organisations nationales et internationales. Thème qui après l’allocution de monsieur le wali de Mostaganem, Temmar Abdelhamid, a vu le passage de madame Fella Ghanem, représentante du Ministère de la Justice pour focaliser notamment sur le côté juridique des droits de l’enfant. « Le droit de l'enfant est un droit composite et éclaté, les règles qui le constituent sont inscrites dans plusieurs codes, code civil, code pénal, code de la famille ... etc », dira-t-elle. Développant un peu plus loin, « la mise en œuvre par différents magistrats notamment le juge des enfants, essentiellement le droit de l'enfant à une vocation interne sans ignorer le droit international, il se développe pareillement à d'autres structures sociales ou médicales également chargées de la protection de l'enfant ».  Pour sa part, madame la Ministre de la solidarité qui a rappelé lors de son intervention toute la priorité du droit de l’enfant auquel l’Algérie accorde toute l’importance pour un meilleur épanouissement dans le cadre de la promotion de ses droits. Sous cet aspect, la Ministre a focalisé sur « la mise en place d'une politique favorable aux enfants, par le gouvernement, qui démontre le point de départ de la volonté des pays à respecter les droits de l'enfant et à vouloir transformer les attitudes culturelles en montrant que l'enfant doit être vu et entendu ». Pour sa part, le représentant de l’Unicef en Algérie, monsieur Mark Lucet, n'a pas manqué de mettre en exergue le plan d'action en faveur de l'enfance. « Plan qui s'est fixé des priorités et des objectifs qui s'insèrent dans la stratégie de développement national, et qui répondent aux mesures préconisées dans la déclaration du sommet mondial pour l'enfance ».

Ilies Benabdeslam
Samedi 15 Juillet 2017 - 19:25
Lu 420 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 21-09-2017.pdf
3.59 Mo - 20/09/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+