REFLEXION

LA MAFIA DE LA FERRAILLE IMPOSE SON DICTAT : ‘’Elle exploite les enfants illégalement’’



LA MAFIA DE LA FERRAILLE IMPOSE SON DICTAT : ‘’Elle exploite les enfants illégalement’’
La wilaya de Mostaganem vit depuis plusieurs années le phénomène de la quête de la ferraille, vu les revenus issus de l’exploitation de cette matière. C’est un phénomène qui a attiré l’attention à la propagation des vols des câbles téléphoniques et électriques ainsi que les tuyaux des réseaux de gaz et d’AEP. Le phénomène ne s’est pas arrêté là, mais s’est étendu à l’exploitation pendant les vacances, des enfants scolarisés, pour leur ramasser tout ce qui est ferraille et là où elle se trouve. Elle a conduit à la création de bandes spécialisées dont l’activité s’est étendue à l’étranger et pour qui seul l’argent compte. Cette pratique a induit des dépassements dangereux et des manquements à l’endroit de l’environnement et de l’économie locale, sachant que ces actes de vol concernent également les couvercles des avaloirs, les grillages en toutes sortes ; en un mot, tout ce qui est ferraille. La wilaya de Mostaganem est devenue le pôle des semi-remorques qui arrivent d’autres wilayas pour s’approvisionner en ferraille. L’opération de ramassage de la ferraille rentre dans le cadre des activités impartiales sur autorisation de la wilaya. Son stockage se fait toujours sur les terres agricoles qui se situent tout près des groupes d’habitations. Or, il faut savoir que les déchets ferreux se composent de matière nocive et toxique. La plupart de ces barrons et chefs de réseaux louent des parcelles de terres dans les communes avoisinantes afin de faciliter l’opération de transport de ce produit via le port de Mostaganem. Quand on sait qu’un couvercle d’avaloir est acquis pour la commune au prix unitaire de 5.000 DA, on comprend que le phénomène est à prendre au sérieux. Sa propagation à conduit les services concernés à sévir. Ainsi, toute personne qui commerciale ces déchets ferreux se voit affliger une amende de plus de 50.000 Dinars et des poursuites judiciaires.

T.B.Aek
Samedi 28 Mai 2011 - 12:40
Lu 567 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+