REFLEXION

LA LUTTE CONTRE LE COMMERCE INFORMEL SE POURSUIT : Plus de 300 baraques éradiquées à Aïn El-Turck



La lutte contre le commerce informel continue dans la wilaya d’Oran. Ainsi, dans la daïra d’Aïn El-Turck, près de 260 tables et une quarantaine de kiosques viennent d’être éradiqués par les autorités locales aidées par des brigades mixtes et la force publique. Selon le SG de la daïra, qui a fait un bilan exhaustif depuis le démarrage de la campagne initiée par le gouvernement, des centaines d’auvents et autres marquises, installés illicitement sur les trottoirs et places publiques de ces localités côtières ont été démantelés. D’autre part, plus d’une centaine de mises en demeure ont été adressées aux commerçants contrevenant aux règles élémentaires en vigueur dans le secteur du commerce. Ainsi, sur tout le territoire de la daïra, la chasse au commerce informel, qui s’articule essentiellement autour de la lutte contre l’occupation de la voie publique et les extensions illicites, entravant la circulation piétonnière ou routière, commence à donner ses fruits. Par ailleurs et pour mettre fin à l’abattage clandestin et ses points de vente qui essaiment dans la région, la daïra d’Aïn El-Turck a consacré 100 millions de dinars pour l’aménagement de trois marchés couverts dans les municipalités de Aïn El-Turck, Bousfer et Mers El-Kébir. Ces opérations sont appelées à se poursuivre jusqu’à l’éradication définitive de ce phénomène qui a donné une mauvaise image à cette région particulièrement visitée, surtout, en été.

Rafik. M
Mardi 8 Janvier 2013 - 00:00
Lu 148 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+