REFLEXION

LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION AVANCE DANS LE BON SENS : Des dossiers transmis à la justice

Contrairement aux rumeurs et propagandes des détracteurs ripoux, les investigations dans le champ de la corruption avancent dans le bon sens et sans aucune contrainte, selon des informations que nous avons pus recueillires.



LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION AVANCE DANS LE BON SENS : Des dossiers transmis à la justice
Ces investigations ont touché toutes les régions du pays. C’est un travail normal, les services de sécurité, tous corps confondus, agissent le plus normalement dans l’exercice de leurs fonctions. Aujourd’hui, le Président de la République revient, avec pour seule et unique mission d’exterminer la vermine, toute la vermine qui a gangrenés le pays. Nous déclarâmes un proche de la Présidence. Tous les dossiers réunis consultés déjà par le Premier magistrat du pays, ont étaient transmis aux directions concernées : DRS. IGF. SN. GN et au Garde des seaux. Pour n’en ^étre pas impossible, la tâche n’en sera pas moins difficile. C’est qu’il ne s’agit point de faire dans les demi-mesures et dans la dentelle, pour paraphraser Karr.
Dans toute lutte, et c’est bien d’une lutte qu’il s’agit, le châtiment des ripoux est connu. Il nous en a beaucoup trop coûté que de nous laisser aller aux sentiments. Dira ce responsable qui ajoute que face à un ennemi d’essence mafieuse sans vergogne et sans aucun état d’âme, nous avons laissé les mots être pervertis. Il fallait mettre un terme à la gangrene de la corruption Des centaines de lettres qui atterrissent à la Présidence et qui dénonçaient les maux sociaux : corruption, hogra, maltraitance, injustice entre outres des phénomène qu’a connu notre pays. Le dossier Sonatrach, ni celui de l’auto route Est Ouest, ni encore l’affaire de Ould Kaddour ne sont les premiers à être épluchés par les enquêteurs. La lutte n’a jamais cessée, pour exemple, plusieurs dossiers sont entre les mains de la justice, depuis des mois. D’autres qui concernent les marchés douteux, les transactions illégales, le favoritisme, et la privatisation des entreprises nationales sont en cours d’enquête et investigations, afin de déterminer le degré de gravité avant leurs présentations devant les tribunaux.
Il y a aussi le dossier de la société de gestion et des participations de l’Ouest, selon des informations, son président du conseil de direction ainsi que huit cadres supérieurs ont été mis sous contrôle judiciaire par le magistrat procureur de la république auprès du tribunal de Mostaganem. Accusés d’avoir bradés une entreprise nationale au profit des étrangers des Espagnols, détournements et délapidations de bien public de plus de 15 milliards de centimes.Cette affaire remonte à l’année 2000, suite à une plainte formulée par le président du conseil de direction de la société de gestion et des participations de l’Ouest, contre la société Sorati—investissement, qui a bénéficiée de l’acquisition de la société des travaux de route et construction situé dans la wilaya de Mostaganem, évaluée au prix de 27 milliards de centimes, finalement les caisses de l’Etat n’ont reçu que la somme de 300 millions de centimes. Une affaire à suivre.Autre dossier non exploité encore, il s’agit de l’acquisition d’un équipement par une entreprise nationale situé dans les environs d’Oran, qui a coûté 130 000 Euros, pour qu’il soit jeté dans la ferraille à son arrivé au port d’Oran. Selon nos informations et investigations, il s’agit d’une complicité entre responsables algérien et étrangers. En plus d’autres affaires concernant la privatisation de cette entreprise que seuls les enquêteurs peuvent déterminer le degré de gravité.
Le Prix du sac de ciment à 750 da Où est l’Etat qui doit réprimer La mafia du ciment? Les citoyens se
demandent?

Le dossier de la mafia des matériaux de construction (Ciment), qui nécessite une investigation rapide, afin de libérer le pays de ces mafrats, qui se sont accaparés de la production de ciment pour imposer leur prix et leur diktat depuis des années. Certains même sont protégés par des responsables influents.

. .
Mercredi 3 Mars 2010 - 23:01
Lu 513 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+