REFLEXION

LA JOURNEE DURERA OFFICIELLEMENT 24 HEURES + UNE SECONDE : Aujourd’hui, le jour de ramadan le plus long de l’année 2015

Aujourd’hui, le 30 juin 2015 sera le jour le plus long de l’année, car, en effet, la dernière minute du mois présent comprendra …61 secondes au lieu de 60. Histoire d’un effet des marées qui a provoqué un léger ralentissement de notre planète… Mais, le plus insolite c’est qu’il marquera le jour de jeûne le plus long de l’année, coïncidant avec une chaleur caniculaire qui devrait atteindre les 47°C. Explication :



Aujourd’hui, le 30 juin 2015 à 23h59 et 59 secondes, les horloges atomiques du monde entier s'arrêteront l'espace d'une seconde. Celles-ci afficheront une heure peu commune, à savoir 23:59:60, avant d'indiquer finalement 00:00:00 au matin du 1er juillet 2015. L'addition de cette seconde intercalaire, annoncée cette semaine par l'Observatoire de Paris et son laboratoire Systèmes de Référence Temps-Espace - SYRTE1, aura pour but de maintenir l'horloge terrestre en phase avec les variations capricieuses du temps astronomique. Les ingénieurs en informatique du monde entier s'en arrachent déjà les cheveux. Depuis l'introduction de la première seconde "intercalaire" en 1972, le procédé a été appliqué à 25 reprises, occasionnant souvent des effets regrettables depuis l'explosion d'internet. Il s'agit en l'occurrence du ralentissement de la rotation de la Terre.  Le Temps universel coordonné (UTC) et le Temps universel (UT) défini par l'orientation de la Terre par rapport aux étoiles ne doivent souffrir d'aucun décalage. La rotation de la Terre est influencée à la fois par les secousses sismiques, le cycle des marées, et plus largement par les aléas climatiques au fil des années. Les scientifiques doivent donc agir en conséquence et prévenir ces évolutions avec un maximum d'efficacité. Mais le 30 juin 2012, l'ajout de la dernière seconde intercalaire a causé des turbulences pour plusieurs sites internet tels que Foursquare, Reddit, ou encore LinkedIn. Tous ont cessé de fonctionner dès l'ajout de cette fameuse seconde dite "flottante". Au même titre que des failles informatiques majeures (bugs), cette seconde intercalaire menace en effet  la synchronisation de l'heure informatique avec celle des horloges atomiques, ce qui risque d'engendrer des anomalies en cascade dans de nombreux systèmes informatiques. Pour éviter de trop souffrir de cette épine dans le pied, Google envisage aussi de diviser cette seconde intercalaire en millisecondes qui seront progressivement parsemées dans le système de manière imperceptible avant la date fatidique.

Riad
Lundi 29 Juin 2015 - 18:52
Lu 541 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+