REFLEXION

LA HAINE PHARAONIENNE SANS LIMITE : Des égyptiens veulent ester en justice des ministres algériens

Depuis l’élimination de la bande à Chehata du Mondial 2010, suite au but en or de notre Antar Yahia, les Egyptiens se vouent corps et âmes, à travers leurs chaînes satellitaires, à tenter d’humilier tout ce qui est «algérien».



LA HAINE PHARAONIENNE SANS LIMITE : Des égyptiens veulent ester en justice des ministres algériens
De leur côté, les autorités algériennes continuent à observer le silence radio, comme étant la réponse que mérite cette polémique pro-égyptienne. Toutefois, ils affirment que la riposte aux nombreuses dérives et insultes interviendra au moment venu. En revanche, le seuil du tolérable a été largement franchi, ce samedi au Caire, lorsque des manifestants conduits par, soi-disant, des intellectuels égyptiens, notamment des avocats et autres hommes de justice, ont osé brûler le drapeau algérien. Une atteinte des plus inadmissibles aux symboles du pays. Pire encore, ces avocats en question ont déposé dans une sorte d’action commune, des plaintes contre de hauts responsables algériens : le ministre de la Jeunesse et des Sports, Hachemi Djiar, le président de la Fédération algérienne de football, Mohamed Raouraoua et le secrétaire d’Etat chargé de la communication, Azzedine Mihoubi. Ajoutant à cela, quelques quotidiens nationaux, en l’occurrence, le journal El Heddaf, Echourouk, El Khabar et El Fadjr. Ces poursuites judicaires, qui n’ont aucun appui juridique, ont été évoquées hier dans différents journaux égyptiens. Selon ces derniers, l’objet des plaintes stipule que les personnes sus-citées ont, soi-disant,«sollicité des bandes de voyous pour commettre des actes terroristes contre des citoyens égyptiens qui se trouvaient en Algérie et au Soudan». Un scénario des plus étonnants qui ne peut être imaginé que par des professionnels du cinéma. La presse algérienne ne fait que défendre le pays et le peuple algérien dont l’identité a été souillée et humiliée. Ceci dit, on riposte à des attaques indignes de la part d’une presse égyptienne chauvine touchant à tous ce qui est algérien.

Riad
Mardi 24 Novembre 2009 - 23:01
Lu 701 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+