REFLEXION

LA GUERRE DES GANGS A LA CORNICHE ORANAISE : Attaque à main armée et agressions

Les agressions et vols à main armée se sont multipliés au niveau de l’ensemble des villages et quartier de la corniche oranaise ,surtout durant les heures tardives où plusieurs bandes issues des wilayas de l’Est et du centre activent en toute impunité en agression avec des armes ,épée ,bombe lacrymogène, mahchoucha et autre armes sophistiquées qui les utilisent dans les différents braquages ,vol à main armée et autres agressions envers des citoyens et de la clientèle des établissements touristiques .



LA GUERRE DES GANGS A LA CORNICHE ORANAISE : Attaque  à main armée et agressions
L’insécurité règne au niveau des boites de nuit des différents complexes touristiques qui ne sont pas sécurisés du tout du fait que mardi dernier une bande de malfaiteurs composait de 24 truands ont attaqué la boite de nuit « Mezghena » aux environs de 02heures du matin .Ils étaient bien armés du fait que les agents de sécurité en compagnie des videurs n’ont pas pu les arrêter ni encore moins assurer la sécurité de la clientèle qui était attablée dans la boite de nuit , du moment où ces derniers ont saccagé toutes les tables du restaurant et de la boite de nuit ,même les véhicules de la clientèle n’ont pas été épargnés, ils ont crevés les pneus des véhicules stationnés de la clientèle à l’aide de couteaux et ont même occupé les lieux devant le vide sécuritaire .Pourquoi ils ont choisi la boite de nuit « Mezghena » et non pas les deux boites de nuit du complexe touristique « El Djazira » que ce dernier a fait l’objet d’un rassemblement ,suivi d’une pétition de fermeture prononcés par les résidents de la cité où est implanté ce lieu de débauche ,où la prostitution sévit en toute impunité ,les femmes nues s’exhibent aux alentours de la piscine autour des tables bien garnies de boissons alcoolisées ,la bière est cédée à 400da la bouteille et le whisky à 01 million la bouteille qui dit mieux, et ce ,sans compter les prix des chambres de l’hôtel conçues spécialement pour les passes. Pour en revenir à la boite de nuit « Mezghena » et dont la propriétaire n’est que la Cheba Kheira en compagnie de son mari Baba qui tous les deux activent dans cette profession depuis plusieurs années, avec une clientèle très sélectionnée à l’exemple du trafiquant de drogue ,le milliardaire dénommé Djamel Biskra qui a durant la soirée de son anniversaire fait sortir tout le monde avec une « tebriha » de 700 millions de centimes et parfois plus selon les informations qui nous sont parvenues et qui font état d’une recette de 3,4 milliards de centimes récoltait lors des’ tebrihats ‘ durant cette fameuse soirée où les bouteilles de champagnes étaient servies aux jeunes filles issues de mœurs légères et qui ont trouvé leur compte ,puisque cet assoiffé qui vient d’atterrir de la ville des Aurès , Biskra s’est fait un nom au niveau de l’ensemble des boites de nuit de la corniche oranaise ,et est pourtant très connu par les services mais malheureusement il active en toute liberté dans l’informel par ses différentes transactions frauduleuses. Et pour résumer et ne pas s’étaler sur cet épineux problème qui ronge toute une population, les milliers d’estivants qui sont attendus cette saison dans les complexes touristiques des communes balnéaires de la corniche oranaise seront confrontés aux différents risques d’agressions qui viennent de prendre de l’ampleur devant le vide sécuritaire. Cette bande de malfaiteurs n’est pas encore neutralisée par les éléments des services sécuritaires puisqu’ils sont activement recherchés par les services de sécurité pour les différents délits de braquages et vols à main armée contre les citoyens et sans aucune impunité puisque durant les nuits ,ces derniers font
la loi par leur racket qu’ils opèrent dans l’ensemble des établissements touristiques notamment les hôtels de passe, les boites de nuit et complexe touristique.

M.Medjadji
Lundi 20 Juin 2011 - 10:25
Lu 3982 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+