REFLEXION

LA GRIPPE PORCINE SE PROPAGE A ORAN : Un décès et un cas grave à l’hôpital 1er novembre

Après que des cas suspects de grippe porcine ont été diagnostiqués à Tizi Ouzou et Alger et dont la nouvelle a été relayée par plusieurs médias, deux nouveaux cas sont signalés à Oran, a rapporté, hier, le quotidien arabophone ‘’El Djoumhouria’’ qui annonce au moins un décès



Le chef de service des maladies infectieuses de l’hôpital Ben Zardjeb d’Oran, le professeur Moufak, a confirmé deux cas de grippe H1N1 dont deux femmes ont été victimes. Le premier cas  a été découvert au niveau de l’hôpital du 1er  Novembre  à l’USTO, où une femme enceinte,  âgée de 27 a rendu l’âme. Quant au second cas, il s’agit aussi d’une autre femme âgée de 44 ans, admise au même hôpital et y est toujours sous soin intensif au service de la réanimation. C’est ce qui ressort d’un point de presse animé, avant-hier, au niveau de la direction générale de l’hôpital. Selon les mêmes sources, cette dernière n’a pas été vaccinée contre la grippe saisonnière, ce qui a probablement aggravé son cas. Dans ce contexte, le professeur Moufak confirme que 4500 travailleurs de l’hôpital d’Oran toutes fonctions confondues en plus de quelques malades ont été vaccinés contre la grippe saisonnière du 15 octobre à fin décembre. Par ailleurs,  une autre campagne de vaccination sera lancée dans les tout prochains jours et se poursuivra jusqu’à fin mars et ce afin de toucher l’ensemble du personnel exerçant  dans le dit hôpital notamment les patients se trouvant sur place. Le comble, déplore-t-on, bon nombre de médecins de cet hôpital ont refusé de se faire vacciner.

Faiza. S
Mardi 3 Février 2015 - 16:30
Lu 762 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+