REFLEXION

LA GCA D’AIN-TEMOUCHENT : Les travailleurs réclament trois mois de salaires impayés



Les travailleurs au nombre de seize fonctionnaires et travailleurs relevant de la générale concession agricole d’Aïn-Témouchent, réclament le payement de leurs salaires des trois mois afférents au mois d’octobre, novembre et décembre 2010. Cet état de fait s’est répercuté très négativement sur le quotidien de vie de ces travailleurs qui se sont trouvés contraints de se faire endetter auprès des épiciers et des marchands de légumes et fruits  pour pouvoir vivre leur progéniture, sans exclure les frais et charges du loyer, de l’électricité, de l’eau et du gaz et certains d’entre eux craignent de se voir pénalisés par l’arrêt des compteurs de ce liquide vital et l’énergie électrique et gaz pour faute de payement. La générale de concession agricole d’Aïn-Témouchent gère administrativement trois directions de projets implantées respectivement à Tlemcen, Sidi-Bel-Abbès et Aïn-Témouchent. Rappelons selon les informations recueillies, cette situation a provoqué l’arrêt du téléphone et du fax du siège de la direction régionale de la générale concession agricole d’Aïn-Témouchent pour faute de non régularisation des redevances. Signalons dans ce cadre, qu’un procès verbal de réunion des délégués syndicaux de l’entreprise GCA  à Birtouta (Alger)  représentant 376 fonctionnaires et travailleurs à l’échelle nationale, qui a eu lieu le 5 janvier 2011 (dont le journal a reçu une copie), au cours de laquelle, il a été procédé à l’étude de la situation de l’entreprise. A l’issue de cette assemblée générale les représentants syndicaux ont signé le procès verbal mentionnant les revendications ci-après:  payement immédiat des trois mois de salaires impayés, réponse claire et précise sur le devenir de l’entreprise, augmentation des salaires de 40% minimum, création d’une commission paritaire pour le traitement du volet social, révision de la convention collective depuis le début de l’exercice 2010, élection du C.P,  reversement des cotisations des œuvres sociales, réparation de tous les véhicules en panne, dotation de fonctionnement pour toutes les directions régionales et révision du règlement intérieur. Des copies des procès verbaux ont été adressées à la centrale de l’UGTA et les responsables centraux concernés. Cependant des interrogations ne cessent de se poser parmi les fonctionnaires et travailleurs de la GCA quant à la solution de leur situation salariale qui dure plusieurs mois et les pénalisent très lourdement.                  

B. Abdelgheffar
Mercredi 19 Janvier 2011 - 11:05
Lu 342 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+