REFLEXION

LA FIFA, LE LOBBY JUIF, MISR : Et… La lâcheté des Egyptiens

Ne supposez surtout pas que vous ignoriez pourquoi la FIFA a gardé le silence sur le massacre des algériens en Egypte. Si c’est le cas, il est de notre devoir de rafraîchir les mémoires, notamment celles des décideurs à la Fifa.



LA FIFA, LE LOBBY JUIF, MISR : Et… La lâcheté des Egyptiens
Dans cette compétition que sont les éliminatoires pour la qualification à la phase finale de coupe du monde, L’Algérie a effectué un parcours strictement sportif des plus performants et des plus formidables. Tout au long de ce parcours difficile, les inconditionnels de l’équipe, ont répondu à l’appel à chaque rendez-vous crucial et les autorités du pays ont mis tous les moyens humains et matériels pour atteindre le double objectif à savoir la qualification au Mondial et à la finale de dame coupe d’Afrique. Ce dernier étant atteint, restait le mondial, mais comme par malheur, l’équipe nationale algérienne aura comme adversaire son pire ennemi, que sont ces vendus d’égypchiens, qui ont tout fait et tout manigancé pour battre l’Algérie dans un climat quasiment de guerre. Aidé en cela par certains relais de corruption de la FIFA, les égypchiens n’ont pas lésiné sur les moyens, à commencer par dérouler le tapis rouge à Blatter, mettre à la disposition de celui-ci les hôtels d’un Charm-Cheikh et ses plus beaux cabarets nocturnes, avec leurs atouts modernes à l’image des call-girls cairotes et d’Alexandrie et sur ce volet, Dieu sait ce qu’ils sont connaisseurs ces égypchiens. D’ailleurs savez-vous que même le président de la fédération Zambienne de football a goûté à ces privilèges, lors de son séjour de plusieurs jours effectué à la veille du match décisif opposant les égypchiens à la Zambie. Depuis quand fait-on confiance à ces traîtres qui ont vendu même leurs âmes à leurs maîtres de peur d’être ridiculisés et humiliés par le plus petit pays du monde, ils ont de tout temps la peur au ventre, contrairement à leur comportement envers les autres pays arabes, où à chaque fois ils essaient de bomber le torse pour faire peur, un torse vidé de son âme et de son sang . Les égypchiens n’ont aucun sens de l’amour propre ni de la fierté arabe. Il n’y a qu’à consulter la presse arabe et occidentale sur la position égypchienne lorsqu’ Omar El-Bachir, président de la République du Soudan, était sous le coup d’un mandat d’arrêt international délivré par le partial T.P.I, sans commentaire. La terre d’Egypte n’a jamais été accueillante pour les arables et plus particulièrement les algériens. Pour leurs intérêts et uniquement leurs intérêts les égypchiens sont capables d’user de tous les subterfuges allant jusqu’à vendre leur fierté pour mieux se hisser aux premières loges du podium. Qui connaît l’Egypte mieux que les algériens ? Personne. Revenons à la Fifa, cette dernière comme à son habitude a frappé très fort pour de simples propos tenus en Uruguay par l’entraineur de l’équipe nationale d’Argentine Diégo Maradona en lui infligeant deux mois de suspension ferme et 12000 dollars au titre d’une amende, mais pour le match ayant opposé les verts aux pharaons, c’est le silence total, et pourtant il y avait mort d’homme, des dizaines de blessés graves y compris parmi les joueurs et de la casse. Voilà le fameux « deux poids, deux mesures ». Blatter est déjà connu du monde entier pour ses penchants particuliers et a fait déjà l’objet d’incrimination dans des affaires de corruption qui ont scandalisé le monde du sport en général et le monde du football en particulier. Sa déclaration sur le match Egypte-Algérie lors de son passage dans le pays des égypchiens, ne laisse aucun doute, au lieu de préserver la neutralité, obligation de réserve oblige, en sa qualité de président de la plus haute instance de football au monde, est allé pronostiquer la victoire de ses amis- serviteurs. L’Algérie est un peuple fier de son histoire, de ses racines, de ses hommes, de ses enfants et enfin de son équipe et quelque soit le résultat de mercredi, l’Algérie tout entière restera digne et ne baissera jamais la tête. Nos amis les soudanais et autres syriens, yéménites, palestiniens et Iraniens le savent très bien contrairement à ces énergumènes du Moyen-Orient qui en sont la honte du monde arabo-musulman sur tous les plans. Sachez enfin qu’entre l’Algérie et l’Egypte, ce n’est pas un match de football mais bien beaucoup plus et cela ne date pas d’hier, l’histoire le dira.

Ahmed Mehdi
Mardi 17 Novembre 2009 - 09:23
Lu 1343 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+