REFLEXION

LA FAF ATTAQUE LE PRESIDENT DE LA JSK EN JUSTICE : « Hannachi s’est approprié la JSK pour 500 000 DA»



LA FAF ATTAQUE LE PRESIDENT DE LA JSK EN JUSTICE : « Hannachi s’est approprié la JSK pour 500 000 DA»
La guerre continue de plus belle. Trois jours après les graves déclarations du président de la JSK, Mohand Cherid Hannachi, accusant le président de la FAF de tentative de corruption, la fédération algérienne réplique dans un communiqué mis en ligne dimanche 14 novembre sur sont site internet. La FAF décide de porter plainte contre le boss du club kabyle. La fédération algérienne dont le président Mohamed Raouroua serait en Arabie Saoudite pour accomplir le pèlerinage du Hadj qualifie les propos de Hannachi d’élucubrations et annonce avoir déposé plainte contre lui. Mohand Cherif Hannachi, suspendu par la ligue de football pour une période de deux ans, fait déjà l’objet d’une plainte pour diffamation de la part de la FAF. Le 28 septembre dernier, la plus haute instance du football algérien annonçait avoir introduit une plainte contre Hannachi pour propos diffamatoires. Ce dernier avait qualifié Raouraoua, puissant président de la FAF et homme d'affaires, de «dictateur». La genèse de ce nouveau vaudeville qui oppose la Fédération à Hannachi Vendredi 12 novembre, Mohand Cherif Hannachi , 60 ans, à la tête du club kabyle depuis 1993, a sorti la grosse artillerie contre Mohamed Raouraoua qu’il a accusé d’avoir tenté de le corrompre dans le cadre d’un match comptant pour la qualification à la demi-finale de la Champions League d’Afrique. «Raouraoua m’a demandé de donner le match au Ahly du Caire disputé dans la capitale égyptienne. Il m’a demandé de faciliter la tâche d'Al Ahly pour lui permettre de gagner le match pour renforcer ses chances de passer aux demi-finales», a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse. Hannachi s’est montré plus explicite : «Raouraoua m’a expliqué que la JSK a assuré sa qualification et n’a pas besoin de points supplémentaires. Il m’avait assuré qu’en contrepartie il prendra en charge le payement du vol spécial de l’avion affrété pour le voyage au Nigeria.» Pour quelle contre partie Raouraoua aurait-il tenté de soudoyer Hannachi ? Le boss de la JSK : «Raouraoua a cherché à aider les Egyptiens pour des intérêts personnels afin de se garantir le soutien de l’Egyptien pour une éventuelle candidature à la présidence de la CAF (…) Raouraoua a cherché à gagner la sympathie et le soutien des Egyptiens au détriment des intérêts, de la dignité et de l’image du football algérien…». Le président du club le plus capé du football algérien qui affirmait détenir des preuves et des témoins, a annoncé qu’il était prêt à rencontrer le président de la FIFA, Sepp Blatter, pour l’informer de cette tentative de corruption, et introduire éventuellement une plainte devant le tribunal international du football. Les deux hommes vont donc devoir s’expliquer devant les tribunaux.

Ismain
Dimanche 14 Novembre 2010 - 22:01
Lu 517 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+