REFLEXION

LA DROGUE, LE VOL DES VOITURES ET L’IMMIGRATION CLANDESTINE : Des fléaux qui rongent Mostaganem



Selon une carte criminologique établie par les services de la gendarmerie nationale sur l’état de la criminalité au niveau de la wilaya de Mostaganem durant l’année écoulée, trois fléaux apparaissent en premier lieu sur cette carte à savoir : la drogue, les vols de voitures et l’immigration clandestine.  
Selon ce bilan qui donne des chiffres concernant les nombres de crimes ainsi que leur nature durant l’année écoulée, la commercialisation et la consommation de la drogue telle que « les comprimés psychotropes, cannabis et kif traité…etc.» apparaissent en premier lieu avec 82 affaires enregistrées. Par ailleurs, en deuxième position vient le vol des voitures puis en troisième position l’immigration clandestine avec 8 cas enregistrés. Cette carte criminologique recèle en elle d’autres délits et infractions criminelles telles que ; le vol de cuivre, falsification des billets d’argent, la contrebande…etc. Outre ces délits, les automobilistes en dépit des mesures de précaution qu'ils prennent font la plupart du temps l'objet de vol commis par des malfaiteurs qui n'attendent que le moment propice pour agir. Classé en deuxième position à Mostaganem, le vol de voitures avec violence, les victimes sont majoritairement des clandestins. Les malfrats, dans la plupart des cas, agissent en groupe comportant de nombreuses personnes qui agressent à l'arme blanche leurs victimes pour les forcer ensuite à abandonner leurs véhicules dans des zones éloignées. L’autre technique utilisée par ces voleurs est la surveillance du propriétaire de la voiture ou parfois faire un double des clefs après que la voiture ait fait l’objet d’une location. Ces différentes techniques ainsi que d’autres sont utilisées souvent par ces malfaiteurs qui mettent en pièce le véhicule volé pour le revendre ensuite en pièces détachées dans le marché noir. Une activité lucrative que les réseaux de trafic de voitures ont adopté ces derniers temps, malgré la vigilance des services de sécurité. Reste, le meilleur moyen pour déjouer ces actes,  la vigilance du propriétaire afin de prévenir un éventuel vol, sans oublier la rapidité de l’intervention et de la recherche des voitures volées par les services de sécurité avant leur sortie du territoire de compétence. Par ailleurs, selon des observateurs, ces fléaux ; « la drogue, le vol de voiture et l’immigration clandestine » sont souvent liés au chômage, à la déperdition scolaire et aux conditions socio-économiques de plus en plus fragiles. D'autre part, le besoin de lutter sérieusement contre ces phénomènes qui ne cessent de toucher notre société est  plus que nécessaire.                             
                 
 

Bouziane Kamel
Mercredi 3 Avril 2013 - 09:08
Lu 403 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+