REFLEXION

LA DGSN AFFIRME : Les policiers qui ont frappé des étudiants seront sanctionnés



Les policiers qui ont frappé, lundi et mardi, les étudiants lors de rassemblements devant le ministère de l’Enseignement supérieur, seront sévèrement sanctionnés. « Des sanctions sévères seront prises contre les membres des forces de l'ordre auteurs de brutalités contre deux étudiants », a indiqué ce mercredi 23 février Djilali Boudalia, directeur de la communication de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). « Les responsables de ces actes seront traduits devant la justice si les faits sont avérés. L'enquête est toujours en cours et il faut attendre que tous les éléments soient étudiés pour connaître l'issue de cette affaire », a t il précisé selon l’agence APS. « Aucune instruction n'a été donnée pour faire usage de la force lors de l'intervention » des forces de l'ordre, a ajouté M. Boudalia. Plusieurs étudiants ont été blessés lors d’affrontements avec les forces de l’ordre à proximité du ministère de l’Enseignement supérieur à Alger. Les étudiants manifestaient pacifiquement pour demander l’abrogation d’un décret présidentiel qui aligne le diplôme d'ingénieur sur celui de Master 2 (bac+5) délivré par les universités. Le président Bouteflika, qui a réuni mardi 22 février un Conseil des ministres, a décidé de répondre favorablement à leur demande.

Réflexion Réflexion
Mercredi 23 Février 2011 - 23:01
Lu 633 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+