REFLEXION

LA DESSERTE ORAN – CORNICHE : Une grande anarchie dans le transport

Une grande anarchie règne dans les services de transport de la wilaya d’Oran, car ces derniers n’ont pas pu encore maîtriser la situation actuelle en matière de prise en charge des usagers, et ce, dans l’ensemble des dessertes reliant les 26 communes que compte la wilaya d’Oran.



LA DESSERTE ORAN – CORNICHE : Une grande anarchie dans le transport
Concernant la desserte de la corniche oranaise, en cette période estivale, des milliers de vacanciers ne savent plus à quel saint se vouer de part l’anarchie et la mauvaise prise en charge des usagers qui règne dans le transport, et duquel ils sont confrontés au quotidien à des différents dépassements dus à la très mauvaise organisation émanant des services concernés mais aussi l’absence du plan de circulation qui fait défaut dans l’ensemble des quartiers et chef lieu des 09 daïras et 26 commues de la wilaya d’Oran. Devant le constat amer de la mauvaise prise en charge et l’anarchie qui règne dans la desserte Oran via la corniche oranaise, la commune d’Oran a imputé la responsabilité de l’anarchie régnant dans le transport, et le diktat imposé par certains transporteurs assurant la liaison Oran - la Corniche, aux services de la direction de tutelle qui, selon eux, n’ont pas réagi à la requête exprimée réclamant une station réglementaire pour les bus desservant cet axe pour remplacer celle informelle située actuellement à la Cité Dar El Hayat. Ceci intervient au moment où des sources de la Sûreté de wilaya ont affirmé que des sanctions seront prises à l’égard des transporteurs urbains qui ne respectent pas le dispositif réglementaire imposé par la direction des Transports, si cette dernière le demande officiellement, chose qui n’a pas été encore faite, nous dit-on. il y a 2 jours. Les services compétents au niveau de la commune d’Oran ont installé, dans le quartier Sidi El Hasni, un panneau signalétique dans lequel il est indiqué que ce site est la station officielle des bus desservant la Corniche oranaise. Selon nos sources, la commission communale chargée de la circulation a pris une telle mesure après avoir constaté une absence totale des services de la direction des Transports au niveau de la wilaya qui, selon eux, n’ont engagé aucune mesure pour pallier à la grande anarchie qui règne dans le fonctionnement des lignes urbaines. «Les services de la direction des Transports auraient pu prendre une mesure totale ou partielle pour régler ce problème et mettre un terme à l’anarchie dont souffre beaucoup de citoyens. La direction incriminée est le premier responsable du secteur au niveau local, malheureusement son rôle est loin d’être perceptible sur le terrain. Les transporteurs décident de leur propre chef de changer de stations en l’absence de réactions rigoureuses de la part des services compétents. Un jour, les bus sont à la Cité El Hayat, un autre à la rue des jardins à Sidi El Houari. «Pendant ce temps-là, la ville d’Oran est plongée dans une anarchie qui pénalise, à la fois, les usagers du transport, et les habitants de la ville» observera une source communale. Il y a quelques jours, un membre de la commission du transport et de la circulation de la commune d’Oran a renvoyé la balle de l’anarchie qui domine le secteur aux services de la direction des Transports qui, selon lui, n’interviennent pas suffisamment pour mettre un terme aux pratiques illégales imputées à certains transporteurs opérant sur la desserte Oran - la Corniche, dans le cadre du plan bleu établi en faveur des estivants. Le stationnement des bus desservant la ligne Oran - la Corniche est à l’origine d’une grande anarchie constatée tout au long de la journée au niveau de la Cité Dar El Hayat sur un axe qui est considéré comme commercial par excellence. Les travaux du tramway ont compliqué davantage la situation au niveau de cette artère qui est devenue impénétrable pour les automobilistes. Les membres de la commission du transport et de la circulation ont tenu à souligner que leur rôle se limite à informer, par voie officielle, les services de la direction des transports de toutes les anomalies et les irrégularités commises par les transporteurs.

M.Medjadj
Lundi 18 Juillet 2011 - 10:23
Lu 728 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+