REFLEXION

LA CRISE S’AGGRAVE AU FLN : Sit-in des nouveaux redresseurs devant le siège du FLN

La crise s’aggrave au FLN. Des centaines de nouveaux redresseurs ont tenu ce samedi matin un sit in devant le siège de l’ex parti unique à Hydra sur les hauteurs d’Alger pour demander notamment « le départ de l’actuel secrétaire général Abdelaziz Belkhadem ».



LA CRISE S’AGGRAVE AU FLN : Sit-in des nouveaux redresseurs devant le siège du FLN
La mobilisation a rassemblé « plus de 2000 militants et cadres du parti d’une quarantaine de mouhafadate de plusieurs wilayas du pays comme Adrar, Tizi Ouzou, Naâma, Ghardaia », a indiqué à TSA, Mohamed Seghir Kara, l’un des animateurs du mouvement de redressement du FLN. D’autres anciens ministres comme Salah Goudjil, Abderachid Boukerzaza, des députés et des sénateurs étaient également présents à ce rassemblement, le premier du genre depuis l’apparition du mouvement de redressement. Les participants ont scandé des slogans hostiles à Belkhadem et demandé son départ de la tête du parti. Sur les banderoles, on pouvait lire : « Le 8e congrès est illégal », « non à la commission des finances et des hommes d’affaires au FLN », etc. Le rassemblement a été encadré par d’importantes forces de police qui ont empêché les nouveaux redresseurs de se rapprocher du siège du parti, sans doute par crainte d’affrontements avec les partisans de Belkhadem. « Près de 80 jeunes baltaguia ont passé la nuit au siège du parti. Ils ont été ramenés par la direction du parti qui les a armés de barres pour attaquer nos militants », a indiqué M. Kara. Aux environs de 11 h, un ex membre du bureau politique du FLN, Benaidja Djeloul, a lu un communiqué des nouveaux redresseurs : « ce sit in a été tenu pour demander la restitution du parti aux militants ». Le mouvement de redressement s’oppose « à la poursuite de la politique d’exclusion des militants et leur marginalisation ». Il dénonce « la mainmise de l’argent, du clientélisme sur les instances du parti » et met en garde la direction du FLN contre la poursuite de son soutien à Belkhadem. Il a averti sur les conséquences négatives des luttes intestines sur les résultats du parti lors des prochaines élections.

Ismain
Dimanche 22 Mai 2011 - 12:53
Lu 547 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+