REFLEXION

LA CITE « LA GARE » A MECHRAA SFA - TIARET : Une cité exclue et marginalisée

Malgré tous les programmes de développement dont a bénéficié la wilaya de Tiaret et pour lesquels des sommes faramineuses ont été allouées, certains quartiers de Mechraa Sfa sont complètement délaissés sans aucun aménagement urbain et absence des commodités de la vie.



LA CITE  « LA GARE »  A MECHRAA SFA - TIARET : Une cité exclue et marginalisée
Cette daïra, à 35 km à l’ouest  de Tiaret, est composée de trois quartiers, le village agricole appelé couramment « El Village », la cité communale « El Comminal » et la cité industrielle appelée  « La Gare ». La population subie depuis longtemps les conséquences du clanisme et du clientélisme, ceci favorise un quartier de la ville au détriment des deux autres. Des rivalités politiques, perdurent  depuis les élections  locales de 2002, profitent aux élus et combien préjudiciables à la population, qui a tant souffert et en souffre encore. Selon des citoyens rencontrés  « Le quartier  où se  trouve le  siège  de l’APC et  ceux  de tous  les  services publics paraît bénéficier  de plusieurs avantages (différents projets, électrification, aménagement urbain). Concernant l’emploi, les  jeunes  du  village sont  prioritaires dans  la mesure où ils  habitent à proximité du Siège de l’PAC, dont les  membres leur  sont familiers où issus  de la même composante  sociale et  pour lesquels  ils  avaient mené une bonne campagne électorale ». Les autorités de la wilaya doivent se  pencher sérieusement sur cette situation qui pourra, avec le temps, engendrer des conflits que personne ne pourra en mesurer les conséquences. La cité « La Gare » n’a connu aucun développement depuis l’indépendance. La nuit  la plonge dans l’obscurité. En hiver, les déplacements sont très difficiles en raison de la  boue et les grandes flaques d’eau qui se  forment  aux premières  averses suite  au mauvais  état  des  routes. Cette cité n’a bénéficié d’aucun programme d’aménagement, ses habitants occupent des maisons, leurs  dates de construction remontant aux années 1920, n’ont jamais été aménagées. Les jeunes qui y vivent subissent la marginalisation, le chômage et la mal-vie. Absence du réseau internet, ils ne lisent le  journal que  rarement, ils se disent isolés du monde  externe. En somme ils  revendiquent leur  désenclavement. Un jeune chômeur n’a  pas  hésité  à nous  déclarer  et à haute  voix « nous  commençons à éprouver  des  sentiments pour le passé de  cette  cité, à chaque  fois  qu’on se  connecte au réseau  internet, lors  de nos déplacements  au village, nous  contemplons  les  vieilles  photos de  ‘’Prévost Paradol’’ l’actuelle Mechraa Sfa». Les plus  âgés se  souviennent encore de l’unité  industrielle qui s’y trouvait jadis. Elle produisait du  crin et  faisait travailler  des  centaines  d’ouvriers.  Raison pour laquelle cette localité est appelée cité industrielle. Tout  est  terminé, la salle de  cinéma  démolie, la gare abandonnée et  on entend plus  parler d’unités industrielles. Les villes progressent,  Mechraa Sfa ne  stagne pas,  elle  régresse. Les  habitants de « La Gare » revendiquent  un aménagement urbain, un cadre de vie décent et une couverture sanitaire. Un seul médecin généraliste,  n’arrivera  jamais  à répondre aux  besoins d’une population  estimée à plus de 16 000 habitants. L’EPSP sis à Rahouia  à 30 km au nord de Mechraa Sfa n’arrive pas à ssurer  convenablement la  couverture  sanitaire, notamment  la nuit. « La mise  en place d’un service d’urgence doté  de moyens roulants et  d’un matériel médical adéquat est une  nécessité absolue » tonne un vieil homme. Dans  ce  contexte, le  chef  de daïra avait  démoli la  salle  de  cinéma pour construire  une  salle  de soins. Finalement, la  population  s’est  trouvée  sans aucune des deux salles ! Durant les  années trente cette localité  avait sa salle  de  cinéma, en 2011 le  téléphone fait  défaut.  Les  habitants  de cette  localité attendent désespérément la fin du « sifflement du train de la misère».                            

Fayçal
Mardi 18 Janvier 2011 - 11:50
Lu 2714 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+