REFLEXION

LA CITE DES 30 LOGEMENTS A AIN-NOUISSY : Un environnement pollué et mal sain

C’est bien beau de réaliser de nouvelles cités modernes, dotées de tous les équipements collectifs et raccordées aux différents réseaux d’assainissement et réseau électrique, cependant, l’environnement immédiat de ces cités n’est pas pris en charge d’une manière efficiente.



LA CITE DES 30 LOGEMENTS A AIN-NOUISSY : Un environnement pollué et mal sain
Certes le problème n’est pas spécifique à la commune de Ain-Nouissy, sinon ceci relèverais de la pure critique gratuite qui n’a aucun sens ou tout simplement d’une démagogie repoussante, mais touche malheureusement la quasi-totalité de nos villes et communes. Quelque soit la nature des travaux effectués, aucune entreprise et encore moins l’administration ne songent à mettre en place des mesures relatives à l’environnement immédiat de ces nouvelles habitations. Ceci dit, les habitants de la cité des 30 logements, du moins ceux qui ont déjà occupé leurs logements, suffoquent de la fumée que dégage la décharge publique ainsi crée en plein air juste à proximité de l’îlot. C’est vrai, la question se pose d’elle-même, si cette situation en est arrivée là, alors où ça coince ? Selon les habitants de ladite cité, cette dernière ne fait pas partie du programme de la collecte des ordures ménagères effectuée par les éboueurs de la commune, et comme la cité est dépourvue de poubelle publique spécialement aménagée en la circonstance, les riverains n’ont d’autre choix que d’expédier leurs ordures sur le terrain vague mitoyen à leur cité, provoquant à la longue un environnement mal sain et polluant, dégageant des odeurs nauséabondes insupportable pour le commun des mortels. Pour les responsables de la commune, la prise en charge dans le cadre de ramassage des ordures ménagères ne pose aucun problème dans la mesure où les habitants devraient s’organiser pour mieux appréhender le problème. Notons toutefois, que la cité est occupée à peine de 50 % du fait que les travaux de finition sont toujours en cours au niveau de plusieurs appartements. Toujours est-il que responsables locaux et citoyens sont appelés à conjuguer leurs efforts conjointement pour venir à bout de ces problèmes qui minent les relations administration-administrés. Espérons que ce problème sera vite résolu à la satisfaction de l’ensemble des acteurs concernés.

Ahmed Mehdi
Mardi 27 Octobre 2009 - 00:01
Lu 653 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+