REFLEXION

LA CAMPAGNE MEDIATIQUE MAROCAINE CONTRE L'ALGERIE : L’hypocrisie marocaine

Voici que fleurissent les publications et les articles dans la presse Marocaine, chantant toutes sortes de mensonges à l’égard de l’Algérie .Mais tout le monde sait que cette presse ne représente que la voix du makhzen alors qu’elle est méprisée par le peuple marocain qui tient aux liens avec son frère le peuple algérien.



LA CAMPAGNE MEDIATIQUE MAROCAINE CONTRE L'ALGERIE : L’hypocrisie marocaine
Au lieu que ces medias se tournent vers la situation qui s’est brusquement aggravée à l’intérieur du Maroc et interpeller  le gouvernement marocain, incapable d’améliorer la situation sociale de 30 millions de marocains livrés à la misère devant une bourgeoisie dirigeante, cette machine médiatique du monarque s’acharne contre l’Algérie. Pour l’Algérie, comme l’a expliqué Mourad Medelci,  cette campagne médiatique marocaine contre l'Algérie est «en contradiction» avec la volonté de l'Algérie et du Maroc. Pour  le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci. «C'est une question que nous avons débattue avec nos frères marocains de manière extrêmement sereine. Nous faisons un constat qu'en effet l'ambiance créée par ces annonces médiatiques, surtout quand elles sont portées par une agence d'Etat, est en contradiction avec la volonté politique de l'Algérie et du Maroc d'aller de l'avant», a expliqué le ministre lors de son passage à l'émission «L'invité de la rédaction» de la Chaîne III de la Radio nationale. Il a souligné, dans le même cadre, que cette campagne coïncide avec la visite en Algérie et dans la région de l’envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies chargé de la question du Sahara Occidental, Christopher Ross. Concernant la tournée que mène M. Ross dans la région, le ministre a espéré que cela «pourrait constituer une avancée entre les deux protagonistes, le Maroc et le Polisario». A une question sur l’ouverture des frontières algéro-marocaines, M. Medelci a précisé que cela relève d’une question «bilatérale» et c’est donc, a-t-il dit, «bilatéralement qu’il nous faudra trouver le chemin de la solution de cette question». 

Ismain
Mercredi 3 Avril 2013 - 08:57
Lu 1408 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+