REFLEXION

LA CAMPAGNE ELECTORALE TIRE A SA FIN A MOSTAGANEM : Abdelkader Ouali domine, rassemble et rassure

Depuis le lancement de la campagne électorale, la tête de liste du front de libération nationale, M. Abdelkader Ouali ne cesse d’attirer le soutien des différentes couches de la société mostaganemoise qui l’adule de meeting en meeting.



Trop modeste, ce candidat hors pair, ne trainant aucune casserole de scandale financier derrière lui, a su en un laps de temps si court gagner la confiance totale des électeurs, de par ses discours où le populisme et la démagogie sont absents et où le franc parler a toujours été présent. Ce dernier en bon fils de famille, s’est abstenu de faire dans les promesses irréalisables et s’est contenté de défendre le programme du FLN qui tire ses principes du programme du Président. Un programme réaliste qui tend à assurer le développement du pays et du mieux-être des citoyens, la stabilité, la sécurité du territoire national, la préservation de l’unité nationale, et le fort soutien aux réformes engagées par le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika. Loin de tous propos mensongers et autres propagandes électorales, Abdelkader Ouali a su assurer une campagne électorale des plus réussies grâce à son fort caractère de fin politicien,  et  qui a su également  déjouer toutes les tentatives de déstabilisation et autres manigances, issues d’une crise interne de son parti, qui repart victorieux pour toujours.

Un parcours professionnel élogieux  
M. Ouali Abdelkader est un des brillants fils de Mostaganem, né le 3 avril 1952 dans la wilaya de Mostaganem, titulaire d’une licence de droit, obtenue à l’université d’Oran en 1977.  Depuis, il s’est consacré totalement au service de l’état algérien, en occupant de multiples postes de responsabilité, il a géré des wilayas, a assuré la sécurité interne du pays dont il était secrétaire général du ministère de l’intérieur. Ses principales  fonctions  occupées sont les suivantes :  Chef de cabinet de la wilaya de Bejaïa (1980-1984), Chef de daïra à El Hassasna dans la wilaya de Saïda (1984-1986),  Chef de daïra à  la daïra de Koléa dans la wilaya de Tipaza (1986-1990),  chargé d'Études et de Synthèse au Cabinet de la Présidence de la République(1990-1991), Wali de Tlemcen  (1991-1994),  Wali d'Alger (1994-1995), Wali de Sétif (1995-1999), Wali de Tizi Ouzou  (1999-2001), Wali de Batna  (2001-2005), Secrétaire Général du Ministère de l'Intérieur (2005-),  Ministre des Travaux Publics (2015-2016),  Ministre des Ressources   en Eau et de l'Environnement  (2016-2017).  Comme, il a eu l’honneur d’être le directeur adjoint de la campagne électorale du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika pour la présidentielle de 2014.Sur le plan sportif, il est un fervent pratiquant des arts martiaux en étant un judoka de premier ordre qui a su mettre au tatami des dizaines de ses adversaires.

 

Laid Ammar
Mardi 25 Avril 2017 - 22:17
Lu 803 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 20-07-2017.pdf
3.65 Mo - 19/07/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+