REFLEXION

LA CAMPAGNE ELECTORALE APRES DEUX SEMAINES : De nombreux dépassements enregistrés

Deux semaines sont déjà écoulées depuis le début de la campagne électorale pour les élections locales du 29 novembre prochain et le désintéressement des citoyens à la course des partis ne fait que s'aggraver.



LA CAMPAGNE ELECTORALE APRES DEUX SEMAINES : De nombreux dépassements enregistrés
Ainsi, ni les promesses ni les zerdas n'ont réussi à convaincre les électeurs au moins pour rendre visite aux permanences de quelques formations politiques ouvertes à l'occasion du prochain rendez-vous électoral. Ce n'est pas tout car les dépassements sont eux au rendez-vous puisque la commission de surveillance des  élections a reçu déjà 45 saisines. Si on prend la capitale comme référence, les dépassements sont de plus en plus nombreux, notamment en matière d'affichage alors que d'autres localités ont vécu des journées d'agressivité entre partisans et opposants. En matière d'affichage, les panneaux mis au service des partis par les autorités publiques restent dans leur majorité vide. Et pourtant, les affiches sont collées sur les murs des bâtiments, des entreprises et autres. Ce n'est pas tout, au niveau de la commune d'El Biar par exemple, le Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a envahi un trottoir en installant une grande affiche tout en s'excusant de couper la route aux piétons. D’autres formations politiques préfèrent utiliser la photo du président de la République, Abdelaziz Bouteflika pour se donner une certaine image afin d'attirer les citoyens. Parmi les dépassements enregistrés aussi, certains partis ont saisi la commission de surveillance des élections locales sur «l'usage des biens publics par des ministres des partis siégeant au gouvernement dans le cadre de la campagne électorale». Au niveau de la commune de Bourouba à El Harrach, un rassemblement de la tête de liste du FLN pour cette APC, s'est transformé en salle de boxe et usage d'arme blanche. Ainsi, à la deuxième semaine de la campagne électorale, on se demande de quoi sont capables les partis pour cette dernière semaine. Car il ne reste que sept jours pour convaincre ou non.

Riad
Dimanche 18 Novembre 2012 - 00:00
Lu 270 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+