REFLEXION

L’objectif pour 2012 est de financer 64 000 micros entreprises

Le dispositif de soutien à l'emploi des jeunes constitue une des solutions appropriées au traitement de la question du chômage. Les mesures de lutte contre le chômage prises par le gouvernement début 2011 lors du Conseil des ministres du 22 février ont eu un impact sans précédent sur l’engouement des jeunes et leur afflux au niveau des structures locales de l’Agence.



L’objectif pour 2012 est de financer 64 000 micros entreprises
Ceci est dû principalement à la levée des contraintes rencontrées par les jeunes antérieurement pour bénéficier des avantages du dispositif de l’ANSEJ, notamment celles liées à la mobilisation de l’apport personnel et à l’accès à l’immobilier. “C’est ce qui explique l’engouement des jeunes et leur afflux au niveau des structures locales de l’Agence. semblent avoir ranimé les espoirs des jeunes chômeurs de créer leur propre entreprise avec l’aide de l’État. Le dispositif de soutien à l'emploi des jeunes constitue une des solutions appropriées au traitement de la question du chômage. “Les grandes entreprises ne peuvent pas installer des usines partout. Les micros entreprises sont des petites activités qui règlent un besoin local ainsi que le problème de chômage local. L’Agence nationale de soutien à l’emploi des jeunes (ANSEJ) a financé 42 622 micros entreprises en 2011, qui ont permis la création, au minimum, de 92 412 emplois directs.  Les secteurs du transport de marchandises et des services arrivent de loin en tête avec respectivement 16 326 et 11 298 micro entreprises créées. 3 482 micro entreprises ont été lancées dans le BTPH, 3 588 dans l’artisanat, 3 633 dans l’agriculture,1 500 dans l’industrie, 567 dans les professions libérales, 597 dans la maintenance, 34 dans le secteur de l’hydraulique, 38 dans le secteur de la pêche et 1 559 dans le transport de voyageurs, notamment en zones rurales. Ce sont les secteurs du transport de marchandises et des services qui arrivent en tête ; “dynamique” due en grande partie à la levée des contraintes rencontrées jusque-là par les jeunes pour accéder au dispositif ANSEJ. Seulement 2,5% des micros entreprises financées par le dispositif ont cessé leur activité. Le plus important dans la mission de l’ANSEJ est d’accompagner la micro entreprise lors de la période post-création pour assurer sa pérennité”.  C’est dans ce cadre qu’est intervenue la révision de la réglementation des marchés publics ouvrant davantage l’accès à la commande publique au bénéfice des jeunes micros entrepreneurs. Désormais  20% des commandes publiques d’études, de travaux et de services dont les montants ne dépassent pas 12 millions de dinars sont réservés aux micros entreprises. “C’est bien de créer une micro entreprise, mais faut-il assurer sa pérennité”, estime le directeur général de l’ANSEJ pour qui cette mesure permettra aux micros entreprises d’avoir des plans de charge.   Affirme que de nombreuses micros entreprises ont atteint le statut de PME, et même de grande entreprise. Enregistrons avec une grande satisfaction l’évolution des micro entreprises, tant en nombre d’emplois créés, puisqu’il existe des entreprises qui emploient aujourd’hui des centaines de jeunes, qu’en qualité de leurs produits permettant à certaines micro entreprises  d’exporter leurs produits à l’étranger. Présents dans 98% des 1 541 communes. Quasiment dans toutes les communes d’Algérie, Lancement, à la fin  du 1er trimestre, de l’inscription par Internet ,le DG de l’Agence reconnaît l’existence de lenteurs dans le traitement des demandes, mais l’Agence travaille pour offrir une prestation de services de qualité, en matière d’accueil, d’orientation et de traitement des dossiers. Cette qualité de service passe par la formation du personnel de l’ANSEJ.  Une politique de mise à niveau de l’encadrement de l’ANSEJ, souligne le DG de l’Agence qui évoque également une mise à niveau des infrastructures. “L’ANSEJ reçoit les jeunes dans des conditions parfois catastrophiques, dans des espaces exigus”, se désole-t-il. L’ANSEJ travaille aussi sur l’informatisation des procédures et des actes de gestion. Annonce “le lancement, à la fin du 1er trimestre, de l’inscription par Internet”. Des tests ont déjà été effectués. Actuellement, le jeune peut télécharger tous les imprimés sur le site de l’agence. Des fiches techniques des projets déjà réalisés sont également disponibles. Le jeune peut s’en inspirer. En matière de financement, une fois le dossier déclaré éligible, l’ANSEJ, se charge elle-même de le déposer au niveau de la banque pour l’obtention du prêt, évitant ainsi au promoteur des désagréments supplémentaires. Concernant les relations commerciales des jeunes promoteurs avec les fournisseurs et l’utilisation des crédits d’investissement, le promoteur ne dispose pas librement des montants versés à son compte commercial (apport personnel, prêt non rémunéré et crédit bancaire). Seule l’ANSEJ peut ordonner la remise du chèque de banque, libellé au nom du fournisseur, en deux phases ; 30% à la commande des équipements et 70% à leur livraison. Cette mesure a fait des mécontents. Pour l’année 2012, le DG  de l’ANSEJ , indique que le financement va être un peu ciblé et orienté vers les besoins locaux, vers des activités qui créent de l’emploi, qui utilisent l’énergie renouvelable et tout ce qui est projet vert (entretien d’espaces verts, collecte et recyclage des ordures…). La décision a été prise également d’encourager les femmes. 12 à 13% seulement de micro entreprises ont été créées par des femmes. “Les projets présentés par les femmes et les handicapés ainsi que les projets verts et les technologies de l’information et de communication passent en priorité”, souligne le DG précisant que l’objectif pour 2012 est de financer  64 000 micro entreprises.

B. BENCHAIDA
Lundi 16 Janvier 2012 - 11:28
Lu 850 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+