REFLEXION

L’interdit toléré



L’interdit toléré
Le commerce de pétards et produits similaires est devenu fructueux et plus que rentable ces jours-ci. Mais ce que semblent malheureusement, oublier ces revendeurs, c’est qu’ils écoulent avec, un réel danger. Ce sont des produits vendus généralement dans le milieu des jeunes et des moins jeunes, inconscients des conséquences néfastes que pourraient engendrées ce genre de produit. A Mostaganem pas moins de 15 enfants ont été touchés à l’œil par les éclats de ces pétards, d’autres ont carrément perdu la vue. On signale même le décès de certains cardiaques. A Oran, on a dénombré trois enfants ayant perdu momentanément la vue. Un modèle particulièrement dangereux est mis en vente cette année, un explosif sous forme d’une grenade 40 morceaux dotée d’une goupille.

. .
Dimanche 28 Février 2010 - 10:34
Lu 463 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+