REFLEXION

L’informel gagne du terrain à Tisemsilt

LES CITOYENS INTERPELLENT LES AUTORITES LOCALES

Dans une correspondance adressée aux responsables concernés y compris ceux de la commune, l’ensemble des commerçants et autres citoyens habitant aux alentours du jet d’eau du centre-ville de Tissemsilt plus précisément à El Wiaam, protestent contre la situation actuelle des lieux



Selon  eux, la place du centre-ville, «symbole de la ville», est devenue un souk journalier de multi-marchandises illégales à ciel ouvert. «Des individus qui viennent des villages voisins, installent leurs tréteaux et charrettes de bonne heure », des insultes, des disputes entre ces semblants de commerçants au profit de l’absence de la police. Par ailleurs, un autre problème qui inquiète surtout les propriétaires des locaux de commerce. Il s’agit des vendeurs de fruits et légumes qui installent leurs marchandises, bloquant ainsi la circulation des voitures comme si la chaussée est piétonnière. Effectivement, on peut apercevoir toutes les couleurs et les formes des produits alimentaires. Bien sûr, après chaque fin de journée, les commerçants informels laissent derrière eux, des amas d’ordures multicolores, et  parfois c’est les propriétaires des locaux qui doivent faire le ménage et le nettoyage. Les commerçants légaux sollicitent les premiers responsables de la ville, à leur tête le P/APC ainsi que le chef de daïra, afin de prendre des décisions envers ces individus qui continuent à salir la ville.   

A.Ould El Hadri
Jeudi 28 Juin 2012 - 13:10
Lu 255 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+