REFLEXION

L’incivisme d’un émigré



Un émigré résidant en banlieue parisienne depuis plus de 20 ans, comme chaque été vient passer son congé annuel en Algérie terre de ses ancêtres. Mais le hic dans l’histoire de cet individu vivant outre mer, en plus de son avarice et son amour passionnel pour l’euro, est arrivé même à s’abstenir d’acheter des sacs poubelles pour y mettre ses ordures dedans, bien les emballer et les déposer en toute civilité dans la petite décharge du quartier. Le bougnoule à l’entendre parler de propreté chez lui là bas en France, on peut s’imaginer qu’il est l’être le plus propre au monde, mais dans sa ville natale, jeter ses ordures ménagères, sans sacs poubelle, juste entassées dans une bassine en plastique sale et infecte, cela lui apparait vraiment sensé et normal et en plus était tout harnaché d’une tenue de faux riches à l’air joufflu et répugnant.

. .
Jeudi 29 Juillet 2010 - 00:01
Lu 623 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+