REFLEXION

L’immolation du lycéen à Oran : Une commission d’enquête ministérielle sur place



Suite à la tentative de suicide du jeune lycéen Safi Said par immolation, au lycée Souiyah Houari d’Oran, les parents d’élèves avaient revendiqué une commission d’enquête de haut niveau pour dénoncer le comportement de certains gestionnaires de lycée, qui ne cessaient avec la complicité de certains enseignants à provoquer le renvoi des élèves, dont le jeune Safi Said qui n’a pas eu la chance de réussir aux dernières épreuves du bac. La direction du lycée lui a refusé une seconde chance de le reprendre pour l’année en cours. Son renvoi catégorique annoncé par la direction du lycée malgré son insistance de plusieurs jours, l’a poussé à perdre tout espoir et enfin de s’immoler par le feu. Alors que certains directeurs de lycée avaient pris le pli avec la complicité de certains enseignants membres soit disant du conseil de discipline de renvoyer les élèves, le cas comme nous l’avions constaté au lycée Benbadis d’Oran où des élèves renvoyés pour le plaisir de certaines enseignantes, ont été récupérés par le lycée Pasteur et avaient réussi leur bac. On a apprit en fin de semaine que le ministère de l’éducation a répondu favorablement à l’appel des parents et du syndicat, pour dépêcher une commission ministérielle pour enquêter sur le drame et aussi éplucher les dossiers qui ont provoqué des renvois d’élèves. Les parents satisfaits de cette réponse, se mobilisent pour apporter toute précision à cette commission.

Ibn khaldoun
Samedi 8 Octobre 2011 - 22:30
Lu 295 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+