REFLEXION

L’humanité, pour une poignée de dollars



L’humanité, pour  une poignée de dollars
Il y’a quelques siècles, il suffisait pour l’homme d’un petit pain et d’une gourde remplie d’eau pour survivre, alors que maintenant avec une population de prés de 6 milliards d’âmes, les besoins pour la survie de la population mondiale se sont accrues et devenues un casse tête pour les nations, plus particulièrement les plus pauvres.  Beaucoup de problèmes rongent l’humanité et la pousse  au bord du gouffre. L’eau potable est devenue une denrée rare pour le quart de la population mondiale. L’analphabétisme s’éprend lui aussi de plusieurs millions de personnes de par la planète. Quant à la misère qui ronge des populations entières et réduit à néant des millions d’enfants qui meurent chaque année le ventre vide à la recherche d’un morceau de pain. Sans compter les millions de morts que compte chaque siècle suite aux conflits et aux guerres civiles, et le reste de l’humanité qui risque de disparaitre en cas de conflit nucléaire, car sa survie ne tient qu’à un fil du fait de la haine et de la folie des grandeurs qui rongent les états puissants tels que les Etats unis qui se prennent pour le maitres du monde. Avec toute l’évolution de l’homme depuis des millénaires, ce dernier n’arrive toujours pas à se dégager du gouffre  de la déperdition, car il dépense des sommes astronomiques en armements pour s’autodétruire. A titre d’exemple, les coûts de l’armement pour l’année écoulée dans le monde ont atteint 1,7 trillion de dollars.  Le monde dépense près de deux fois plus d’argent pour l’armement que l’ONU dépense pour des missions de paix, la défense des Droits de l’Homme et le développement pour toute l'année.  Pour ce qui est des pays arabes, arrive en première position l’Arabie Saoudite, avec 45,2 milliards de dollars, suivie des Emirats Arabes Unis, l’Algérie, l’Irak, le Koweït et l’Egypte et en dernière position figure la Tunisie. L’Algérie aurait acheté depuis 2006, 3% des armes vendues à travers le monde, au même titre que les Etats Unis d’Amérique et l’Australie et 48% des armes vendues en Afrique, selon l’étude du SIPRI.  Le marché de l’armement a augmenté de 24% en volume de transactions entre 2006 et 2010, comparé à la période allant de 2001 à 2005, précise le rapport de l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm.

Touffik
Dimanche 16 Septembre 2012 - 23:00
Lu 203 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+