REFLEXION

L’hôpital des 60 lits de Bethioua ne voit toujours pas le jour

L’ancien ex-wali M. Zoukh Abdelkader, avait décidé d’inscrire à l’actif de la daïra de Bethioua un hôpital de 60 lits il y a plus de 06 années. Une structure qui viendra renforcer le parc hospitalier de la wilaya d’Oran et surtout atténuer la pression exercée sur l’hôpital d’El Mohgoun et le CHU d’Oran.



Ce fameux projet a fait l’objet  d’un grand retard dans son lancement sachant  bien que  le dit projet devrait en principe être lancé  avec les quatre autres hôpitaux d’Oran  Est, qui sont  en voie d’achèvement  notamment celui de la daïra  de Gdyel  avec une capacité d’accueil de 240 lits, idem  pour  celui de Sidi Chahmi  et de Oued  Tlélat. Les malades de la daïra de Bethioua en compagnie de ceux des  douars et zones déshérités  ont émis le vœu de voir la direction de la santé de la  wilaya d’Oran  doter la polyclinique du  chef-lieu de Bethioua   d’un service  d’hémodialyse. En effet, ils ne comprennent pas pourquoi leur polyclinique, qui couvre une superficie de  plusieurs kilomètres carrés et une population de près de  60.000 âmes, ne dispose pas d’un tel service et leur éviter ainsi les déplacements vers les hôpitaux d’Arzew et d’Oran. Ces derniers, pour pouvoir  bénéficier d’une telle prestation de service,  sont contraints de se déplacer au quotidien vers  les hôpitaux d’Oran. Pour ainsi dire  jusqu’à l’heure  actuelle le dit projet  n’a  pas vu le jour pour d es motifs inconnus.                           

Medjadji H
Dimanche 6 Avril 2014 - 10:57
Lu 99 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+