REFLEXION

L’homme aux 77 affaires criminelles, retourne en prison à Oran

IL A VIOLE ET PRIS EN PHOTO UNE PROCHE PARENTE



Le tribunal criminel, près la Cour de justice d’Oran, a prononcé, avant-hier, des peines allant de trois à sept ans de prison ferme contre trois personnes poursuivies pour enlèvement et viol et complicité d’enlèvement. Les faits de cette affaire remontent à la date du 19 mars de l’année dernière, lorsque la victime et son père se sont présentés au siège de la gendarmerie nationale pour déposer une plainte contre un proche qui a enlevé la victime et attenté à sa pudeur sous la menace de mort si elle ose révéler quoi que ce soit. Cependant, la victime n’avait, non seulement, raconté sa triste histoire à ses parents, mais elle avait aussi donné au détail, le numéro d’immatriculation du véhicule qui a servi à son enlèvement, ce qui a abouti à l’ouverture d’une enquête judiciaire permettant à l’arrestation du mis en cause qui a tenté au début de nier les faits. Mais après avoir convoqué le propriétaire du véhicule, qui n’est autre qu’un chauffeur « clandestin », ce dernier a avoué avoir transporté le suspect en compagnie d’une fille qu’il avait présentée comme étant sa fiancée, et qu’il voulait se rendre auprès de sa famille à Messerghine. Quant à la victime, lors de son audition par les éléments de la police judiciaire, elle a évoqué que le fils de sa tante, après avoir frappé à la porte de son domicile familial, au milieu de la journée, et après qu’elle lui a ouvert la porte, avait exhibé devant ses yeux un poignard, en la sommant de le suivre, et de monter en voiture avec lui, qui l’attendait dehors. Ensuite, il a ordonné au chauffeur de prendre la route vers Misserghine où un autre véhicule l’attendait pour ensuite prendre une autre destination vers un lieu isolé où il a commis son forfait à l’encontre de la victime, pour se venger d’elle parce qu’elle avait refusé de se marier avec lui. Le suspect qui détient le record  avec 77 affaires judiciaires à son actif, ne s’est pas contenté du viol envers la victime, mais il est allé jusqu’à la prendre en photo complètement dévêtue.               

Touffik
Samedi 12 Avril 2014 - 11:39
Lu 543 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+