REFLEXION

L’ex directeur du camp de vacances d’Ouréah (Mostaganem) répond :



L’ex directeur du camp de vacances d’Ouréah (Mostaganem) répond :
Suite à votre article paru le dimanche 10 janvier 2013 sous le titre « Accusé de détournements de fonds et de biens publics du camp de vacances d’Ouréah » je vous demande de me réserver  en lieu et place mon droit  de réponse à des accusations très graves qui portent préjudice à ma personne, ma famille , mes proches ainsi qu’ à tous ceux qui m’ont accompagné durant toute ma carrière professionnelle dans mon combat sans relâche  contre toute forme de corruption à l’échelle locale et nationale. Je vous précise seulement que rien ne  me dérange ni m’inquiète  et que je ne me trouve dans aucune situation délicate puisque je suis sur le bon chemin pour faire éclater des vérités  sur le très mauvais fonctionnement des différents services  de la DJS surtout celui de l’inspection et de quelques personnes qui la représentent. Je vous affirme que mon affaire est bien prise en charge par les instances concernées. Quant à toute personne impliquée dans de fausses déclarations, falsification des faits, de documents qui cherche à nuire à ma réputation et mon honneur, j’exigerai de lui de répondre de ses actes en temps et lieu voulu. Cet article ne me détournera pas de mes actions et d’agir contre le mal qui ronge notre administration, je ne plierai jamais devant ces pratiques mafieuses et immorales.  Je ne répondrai pas dans le détail pour ce qui s’est dit  ou à ces propos diffamatoires dans votre journal mais je rassure tous les membres de ma famille ainsi que tous mes amis qui me soutiennent et croient toujours en moi, à mon intégrité et mon honnêteté , je leur prouverai avec l’aide de Dieu je me défendrai à fond et que notre honneur sera sauf et je vous prouverai à travers mon affaire que l’impunité  n’existe pas  et que derrière chaque institution se trouvent des hommes qui veillent sur le respect des lois et de la justice et que l’administration algérienne ne compte pas seulement dans ses rangs que des malfaiteurs, je vous assure qu’ils sont minoritaires et ils se détruiront par eux mêmes.                                                                                             M. Lahouel Med Khelil
                                                                                                                                                                                              Conseiller de la jeunesse à la DJS de Mostaganem

Réflexion
Jeudi 14 Février 2013 - 00:00
Lu 1233 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+