REFLEXION

L’ex P/APW d'Oran dans le collimateur

ENQUETE SUR LE FONCIER AGRICOLE

L’ex P/APW d’Oran a été convoqué dernièrement par les services de la gendarmerie nationale en vue de l’auditionner au sujet d’une coopérative agricole dont il était propriétaire et qu’il l’a vendue illégalement en lotissements à quelques personnalités influentes et des affairistes richissimes selon de source concordantes.



L’ex P/APW d'Oran dans le collimateur
Ce bien foncier agricole  a défié la chronique par le litige qui a opposé cet ex élu local à un groupe d’agriculteurs pendant plus de 10 ans, avant que la justice ait tranché en sa faveur pour l’exploitation de la dite coopérative à des fins agricoles. Mais ce qui s’est passé en réalité est que cette coopérative agricole a été vendue en lotissement par l’ex P/APW à des hommes d’affaires et autres notables en faisant fi de toutes les lois qui régissent ce domaine. Selon la même source, les enquêtes sur le terrain ont touché plus de 60 coopératives agricoles  dans la wilaya d’Oran qui sont gérées d’une façon illégale. Selon la même source, l’enquête en cours dans cette affaire de gros calibre pourra aboutir à des révélations importantes et attirer la foudre sur d’importantes personnalités incriminées dans le bradage d’importantes terres agricoles et leur détournement à des fins d’habitations grandioses. Dans le même contexte, les services d’inspection de la direction agricole ont recensé durant des enquêtes menées précédemment plus de 56 coopératives agricoles dans la wilaya d’Oran que leurs propriétaires ont cessé toute activité agricole pendant plus de 6 ans lors qu’ils étaient en possession de contrat d’exploitation dans le cadre d’une politique agricole prônée par le gouvernement en 2001. Le premier responsable du secteur agricole  a demandé à ces derniers des rapports bien détaillés sur leur activité en attendant que leurs dossiers soient transmis à la justice.  

Touffik
Mercredi 29 Août 2012 - 10:20
Lu 540 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+