REFLEXION

L’éternel problème des trottoirs squattés à Sidi Bel-Abbès



Les citoyens de la ville de Sidi-Bel-Abbès  s’interrogent pourquoi les services de la commune n’ont lancé aucune tentative pour libérer les trottoirs, pour leur rendre leur vocation  initiale ? Les commerçants zélés continuent de squatter les boulevards comme, si c’étaient leurs propriétés privées pour  entreposer leur bazar au su et  au vu des autorités. Face à cette anarchie, l’on ferme les yeux, alors qu’ils auraient songé au moins  à freiner  l’occupation des sols. Des anciens belabbésiens du quartier mémoire de la Graba, jaloux de leur ville et dépités par cette laideur, nous dirons de vive voix ces quelques mots. Il faut appliquer les lois envers ces intrus qui profitent  de cette conjoncture. Et d’ajouter, chaque jour que Dieu fait le phénomène empire avec d’autres activités parallèles, comme par exemple les mécaniciens, les tôliers avec tout leur bazar sur les trottoirs et même la voie publique bloquant la circulation des passants et rendant les lieux  insalubres. De plus, des automobilistes stationnent leurs  véhicules sur les trottoirs sans le moindre respect pour les riverains. Devant ces dépassements qui sont légions et qui ternissent l’environnement, il faut changer les habitudes par des comportements responsables.
                                                            

Daouadji.M.
Mardi 31 Janvier 2012 - 11:12
Lu 349 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+