REFLEXION

L’état civil de Mostaganem au bout d’un clic

« Pour une bonne nouvelle, c’en est vraiment une ! ». C’est, reprise intégralement, la réaction spontanée recueillie auprès de quelques citoyens sollicités pour commenter l’information livrée en exclusivité à « Réflexion » par le P/APC de Mostaganem.



Selon ce dernier, sur les 32 communes que compte la wilaya,  l’APC de Mostaganem sera dans un proche avenir la première municipalité à faire un pas de géant et un bond qualitatif  que n’a jamais connu jusqu’ici la wilaya dans son ensemble, en matière d’administration locale. En présence de  son ingénieur chargée du projet, notre interlocuteur jubile comme un jeune père qui attend la naissance de son premier enfant. Selon toujours ses propos, le projet est à un stade avancé, et  il promet de faire de tout son mieux pour qu’il soit  concrétisé sur le terrain avant la fin de son mandat qui se dessine déjà à l’horizon. Cette révélation sur un projet, « historique » on  pourrait se poser la question pour dire, ne s’inscrirait-elle pas, par hasard, dans le cadre d’une précampagne qui cache son nom ? « Absolument pas ! », se défend-il. Il enchaîne en disant  ne rien ambitionner désormais, et  qu’il compte se ranger définitivement à la fin de son  présent mandat, pour un repos bien mérité, avec le sentiment du devoir parfaitement accompli .Mais il ne compte pas pour autant se couper du monde d’une manière définitive. Il rassure ainsi ses concitoyens qu’il va continuer encore depuis son lieu de retraite à servir du mieux qu’il peut sa ville et son pays, jusqu’à la fin de ses jours. Pour revenir au projet « historique » qui va couronner son actuel mandat, il y a lieu de reconnaître que ce maire vient en effet,  par le projet qu’il a initié, d’investir un terrain jusqu’ici vierge à Mostaganem, où même la wilaya et toutes ses directions confondues brillent par leur absence. L’APC de Mostaganem bientôt au bout du pointeur d’une souris d’ordinateur, qui l’eût cru ? Et pourtant, c’est de cela qu’il s’agit, pour dévoiler enfin le projet dont nous a longuement entretenu le maire. Il va sans dire que l’imminente « délocalisation », virtuelle bien entendu, de cette APC  va révolutionner la gouvernance locale et le rapport de l’administration publique  avec  ses administrés sur tout le territoire de la commune. Le citoyen va avoir ainsi son  APC chez lui, dans son ordinateur personnel,  ou chez  le premier cybercafé de proximité. C’est  la fin pure et simple de l’affichage papier qui est annoncée. Mais le plus important qui est annoncé, c’est surtout, faut-il le souligner avec force, le bouleversement de beaucoup d’habitudes, et l’avènement d’une ère nouvelle où le citoyen Mostaganémois n’aura plus besoin de faire de lassants va-et-vient au siège de son APC  juste pour s’informer sur ce qui se fait dans sa commune,  ou pour se renseigner sur une démarche administrative ou sur l’état d’avancement d’une requête ou d’un  dossier.  

Mokhtar Aicha
Samedi 16 Juin 2012 - 11:50
Lu 1227 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par fatima le 16/06/2012 16:20
Je suis mostaganemoise toute notre race est nee a mostaganem tigditt mon pere a travailler a la mairie de mostaganem avec charef BENHATTAB et abdelkader NEKROUF ect .... je suis emigre en france je suis venue dans mon pays pour un extait de naissance 8H00 j ete devant la porte de la mairie quand ils ont ouvert je me suis presenter devant comptoir nous etions 6 personnes j ai presente ma carte d identite pour obtenir un extait de naissance l employee a cacher ma C I N elle m a fait attendre j usqu a 10H la jai eclater et jai crier quand j ai demande elle m a dit que le registre n ete pas la heureusement que les responsable ont intervenue pour que j obtienne mon extrait en 10 minute celui qui ne respecte pas le citoyen na rien a faire dans l administration

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+