REFLEXION

L’essence se fait rare à Tissemsilt

Des perturbations dans l’approvisionnement et la distribution des carburants sont constatées depuis plusieurs jours au niveau de toutes les communes de la wilaya. Les stations de distribution sont depuis presque une semaine en manque de carburants particulièrement au chef lieu de la wilaya où se concentre un grand nombre de propriétaires de véhicules qui devant l’absence d’essence de Sirghaz et autre gas-oil sont réduits à guetter à longueur de journée l’arrivée des camions citernes



L’essence se fait rare à Tissemsilt
Ou tout simplement stationner leurs véhicules de peur que cette crise ne durer davantage et l’on comprend de nos jours l’utilité du véhicule particulièrement quant les usagers ont appris que cette crise a touché toute la région Ouest. Cette crise ne s’applique pas uniquement  aux propriétaires de véhicules, les particuliers dont les maisons sont encore dépourvues de gaz de ville et les établissements scolaires notamment en zones rurales en subissent les conséquences du manque de gas-oil pour alimenter les poêles et les chaudières. La situation est plus critique dans les communes enclavées. Les propriétaires des voitures n’ont pas caché leur mécontentement vis-à-vis des responsables pour ce qui est de ce problème surtout en cette période hivernale , ils disent qu’au vu de cette crise, ces responsables ne semblent nullement pressés d’intervenir devant la situation et ce  qui les a irrité le plus, c’est le fait que ces crises surviennent en ces moments, chose inopinée qui toujours selon certains usagers ne leur permette pas de prendre certaines précautions. D’autre part, on explique de sources bien  informées  que les raisons de ces perturbations sont justifiées par certains arguments,  à savoir premièrement le problème de ravitaillement en carburant sur la wilaya de Tissemsilt ou l’éternel problème de manque de gros camions citernes qui se pose avec acuité ce qui explique cette crise, secundo, le problème de distribution au niveau des communes où le transport fait défaut, même les privés dit-on refusent de desservir les communes notamment les plus éloignées et dont les routes sont vraiment dangereuses et enfin, le retard accusé jusque là concernant la remise en service des stations Naftal de distribution et la présence d’une simple antenne toujours dépendante de Tiaret et de Chlef et qui reste insuffisante voire inefficace pour prendre les décisions nécessaires en temps opportun.

A.Ould El Hadri
Dimanche 8 Janvier 2012 - 11:49
Lu 287 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+