REFLEXION

L’espoir est permis, le Fonal non



L’espoir est permis, le Fonal non
Un responsable à Relizane a commis une fatale erreur. Ce dernier, a fait une promesse à tout un douar, qu’il leur fera bénéficier de logements Fonal. Une année après, rien n’a été réalisé et les pauvres naïfs attendent toujours.

Réflexion
Mercredi 6 Juin 2012 - 11:12
Lu 257 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+