REFLEXION

L’ère des clercs obscurs



Ils se sont infiltrés partout, surtout là où ils sont les moins attendus, ils n’ont épargné aucun lieu pour exister, s’épanouir et détruire tous ceux qui osent les dénoncer et les montrer du doigt. Spécialisés en toute sorte de léchage et colportage, ils ne se gênent point de se rabaisser au plus bas pour glorifier les qualités du chef, à qui ils colportent les bagages, les légumes, les fruits, et n’oublient jamais les nouvelles (petites et grandes… !).Ils sèment l’orage entre les éléments du milieu où ils évoluent et ne craignent pas de faire naitre la haine et le mépris au sein de ces familles que beaucoup de choses ont fini par unir. Souvent, ils se rendent et se tiennent en première ligne, presque tous les vendredis à la mosquée, en se blanchissant la tenue et en oubliant malheureusement le cœur, ils versent quelques larmes et sous en guise de piété, quittent en dernier le lieu en embrassant presque tout le monde. Ils reprennent dés le samedi le sale labeur en aiguisant bien les lames pour déchiqueter les malheureuses victimes et en collectant les informations, bonnes a rapporter et utiles au chef , au sein des marchés publics, des places publiques et des bars où ils se rendent également et n’hésitent point a s’offrir quelques bières pour mieux ramasser les nouvelles et parvenir a les transmettre. Ils le traitent, les gonlent, les difforment et les lancent en ajoutant du piquant, ils ne font aucune analyse et n’ont aucun principe en cette matière. L’objectif pour ces clercs obscurs, reste unique : parvenir à faire beaucoup de victimes par le colportage des mensonges et « ouï-dire » qu’ils diffusent. Ces derniers ne sont pas clairs du tout, ils demeurent vaguement noirs sur plusieurs sujets qu’ils n’osent pas aborder pour des raisons d’incapacité et surtout de bravoure qu’ils ont perdu a force de faire dans le bricolage de la pure médiocrité. Ils ont fini par ressembler à ces sales mouches qui ne peuvent plus vivre que sur les toisons que les bouchers étalent pour des raisons de séchage….

L AMMAR
Dimanche 25 Juillet 2010 - 11:25
Lu 453 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+