REFLEXION

L'entreprise immobilière IMMO écartée du projet des 50 logements LSP à El Mohgoun

VISITE D'INSPECTION ET DE TRAVAIL DU WALI A ARZEW

"Nous disposons d'un programme consistant pour le besoin en matière de logement à Oran" C'est ce qu'a déclaré le wali d'Oran monsieur Abdelmalek Boudiaf en marge de la visite d'inspection et de travail qu'il a effectué hier matin dans la daira d'Arzew pour s'enquérir de visu de la situation des avancements des travaux des projets inscrits en PCD plan de développement local des deux communes de la daira d'Arzew.



Notamment le premier point visité celui du projet des 120 logements sociaux de la commune de Sidi Benyebka ex Negria dont les travaux d'avancement sont en nette progression, ensuite il a visité le projet des travaux d'amélioration urbaine du lotissement 72 logements, qui à ce sujet il a donné des instructions strictes pour mettre les VRD en même temps et c'était l'une des priorités qu'il a soulevé dans ce chantier. Ensuite la délégation s'est dirigée vers les projets de réalisation des 3280/5000 de Hai Gourine dans le village d'El Mohgoun ,ainsi que ceux des 850 logements et des 50 logement LSP qui ces derniers accusent des retards considérable dans la réalisation avec un taux d’avancement de 25%,du fait que ce projet date du 10 juin 2010 par l'entreprise réalisatrice IMMO et dont le wali n'a pas mâché ses mots pour suspendre l'entreprise IMMO de tous les projets de constructions de la wilaya d'Oran, qui dans le champ a ordonné le bureau d'étude du dit prochain d'arrêté les travaux pour les motifs de non respect aux clauses du cahier des charges ainsi que le non sérieux du respect des délais de réalisation. Ainsi plusieurs autres projets inscrit dans le cadre du programme quinquennal 2010/2014 ont été visités par le wali dans le même titre où il a toujours fait preuve de maturité pour rappeler aux entreprises réalisatrices de ces projets d'utilités public de se conformés aux clauses du cahier des charges surtout en matière de respect des délais de réalisation qui à ce titre à déclaré "je ne tolère aucun retard dans la réalisation de l'ensemble des projets en voie ou en cours de réalisation du fait que tous les moyens existent donc je vais sanctionnés tous ceux qui ne suivent pas de près l'avancement des travaux des chantiers en cours de réalisation». Le message a été adressé au subdivisionnaire de la DLEP qui ce dernier est dépassé des évènements, n’arrive pas à coordonner les chantiers de la daira d'Arzew. D’ailleurs ils les a mis devant le fait accompli avec le responsable de la Sonelgaz qui encaisse les bons de commandes et ne procède pas aux différentes branchements de l'énergie de l'électricité et du gaz à l'image des locaux de la cité Emir Aek qui sont dépourvus de cette énergie quoique que l'APC lui a envoyé des bons de commandes pour procéder aux branchements des locaux pour jeunes.

Medjadji H
Jeudi 17 Novembre 2011 - 07:59
Lu 522 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+