REFLEXION

L’enregistreur de vitesse obligatoire dès juin



Afin de renforcer la sécurité routière, le ministère des transports envisage en collaboration avec l’établissement national de contrôle technique automobile (Enacta) d’équiper les véhicules de transport routier d’un chrono-tachygraphe. Il s’agit d’un appareil électronique enregistreur de vitesse et de temps de conduite et de repos du chauffeur routier qui représente un moyen de contrôle et de dissuasion efficace, et dont le texte d’application est en cours d’élaboration au niveau des services du ministère des transports pour application avant fin juin 2012. Par ailleurs, l’Enacta est entrée en discussion avec un groupement espagnol sur la possibilité de mettre en place une usine de fabrication de matériel de contrôle technique de véhicules, qui permettra un transfert de technologies, la création d’emplois et la réduction des dépenses publiques. Ce programme, qui sera une première dans le monde arabe et sur le plan africain représente un pas très important pour l’Algérie dans sa volonté de ré-industrialisation du pays.

Réflexion
Mardi 22 Mai 2012 - 11:16
Lu 341 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+