REFLEXION

L’éclat d’El Bahia



Ils étaient des milliers de spectateurs à suivre du début à la fin cette édition 2010 du très populaire tournoi inter-quartiers «Bahia Foot», qui restera gravée dans leur mémoire. Il y avait des jeunes, beaucoup de jeunes sur le terrain et tout autour ,des jeunes qui ont pris d’assaut les bennes de camions stationnés devant l’aire de jeu .C’est le tournoi traditionnel de Bahia-foot à Oran. Chapeau messieurs les organisateurs d’avoir conquits les jeunes. C’est objectif primordial recherché dans la société comme la notre qui en a grandement besoin car avant tout la pratique d'un sport favorise chez les jeunes l'adhésion à des valeurs comme le courage, la volonté, le partage, l'humilité, le respect, la compréhension de l'autre, le défi, la loyauté, la persévérance, la solidarité, le dépassement de soi, l'émancipation. Le développement du sport chez les jeunes est un vecteur d'intégration sociale et de lutte contre la violence. Cela permet à chacun par la suite de faire face aux événements de la vie avec plus d'objectivité et de force. Le sport, auprès du jeune public, est un outil éducatif majeur. Il est garant d’une bonne évolution tant physique (développement musculaire) que psychologique (travail sur soi, travail avec les autres, adaptation à l’effort, prise en compte du projet sportif, etc.) ; sans oublier, bien sûr, son rôle important en tant que vecteur d’apprentissage social et d’intégration. Le sport, par une pratique mesurée, est devenu un outil incontournable de notre société moderne pour l’aider à se préparer aux challenges de sa future vie d’adulte. La pratique du sport a pour but de promouvoir notamment : le développement mental, physique et social ; la compréhension des valeurs morales et de l'esprit sportif, de la discipline et des règles ; le respect de soi-même et d'autrui, y compris des groupes minoritaires; l'apprentissage de la tolérance et de la responsabilité (par exemple en assumant des tâches d'organisation), éléments essentiels de la vie dans une société démocratique ; l'acquisition de la maîtrise de soi, le développement de l'amour-propre et l'accomplissement de soi ; l'acquisition d'un mode de vie sain. Le sport véhicule des valeurs, une éthique et constitue un vecteur privilégié de l'estime et du dépassement de soi, de la maîtrise de ses impulsions, d'une hygiène de vie et d'un corps de règles. La confiance en soi et la reconnaissance qu'apporte le sport participent en outre à l'insertion dans le tissu social et peuvent rendre espoir à des jeunes en voie de marginalisation.

Bendaouadji.N
Mercredi 4 Août 2010 - 12:34
Lu 689 fois
CHRONIQUE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+