REFLEXION

L’eau du barrage de Kodiet-Errosfa (Tissemsilt) est toujours imbuvable

Pour satisfaire la demande sans cesse en hausse sur l’eau, la wilaya de Tissemsilt avait bénéficié il y a quelques années d’un impressionnant ouvrage destiné à l'alimentation en eau potable de 14 communes et l'irrigation des terres agricoles qui se trouvent à ses alentours.



Il s’agit, pour rappel, d’un barrage d'une capacité de 75 millions de m3, une réalisation qui permettra logiquement le règlement définitif des problèmes de distribution de l'eau dans les régions limitrophes à la wilaya de Tissemsilt mais malheureusement et malgré les efforts consentis jusque là par les services concernés, l’eau provenant de ce barrage reste encore « imbuvable » et ce malgré les assurances fournies concernant la qualité, en effet, l’odeur repoussante, la couleur et la présence des résidus restent les caractéristiques confondantes de cette eau « les espoirs que nous avions après la réception de ce barrage étaient tellement grands que nous avions pensé à l’époque que le problème des perturbations en eau potable ne serait qu’un mauvais souvenir, mais malheureusement après tant d’années, cette eau reste de mauvaise qualité, elle n’est pas potable et vous avez sans doute remarquer que tout le monde s’approvisionne encore des sources préférant ne pas utiliser cette eau que pour les utilisations ménagères » nous dira un habitant de la cité El-Merdja.  Les déclarations sont unanimes quant à cette qualité qui reste toujours contestée, pire encore, avec la multiplication des noyades enregistrées au niveau du barrage de Kodiet-Errosfa et l’échouage des animaux sauvages, la crainte s’est transformée en abstention et les gens ont renoncé carrément à boire cette eau ce qui pousse certains citoyens incommodés par cette situation à reformuler les questions aux responsables ; pourquoi persiste  t on à déclarer officiellement que cette eau est bonne,  alors que la vérité est toute autre et l’abstention qui est générale le confirme? À quant la prise en charge réelle de ce barrage en le dotant par exemple d’une large clôture métallique en forme barreaudée pour parer le risque de noyade des animaux sauvages tels les marcassins, les loups et autres animaux? En somme, si les responsables du secteur de l’hydraulique et avec eux ceux de la wilaya, des services de la santé persistent à dire que l’eau du barrage de Kodiet-Errosfa est buvable, des citoyens de la ville de Tissemsilt notamment ceux habitant la partie alimentée de cette eau tentent de leur lancer à travers notre journal ce message « utilisez cette eau et buvez la et vous auriez la réponse, vous seriez certainement admis aux urgences en moins de deux jours ». Une chose est sure : nos lecteurs ne seront pas surpris en fin de compte.

A.Ould El Hadri
Lundi 13 Août 2012 - 00:35
Lu 272 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+