REFLEXION

L’argent fait la force et la force fait la loi

« Ils ne sont grands que parce que nous sommes à genoux » citation



La trinité: économie, finance et la force représentent le pilier de la suprématie d’où découle la loi du plus fort. Depuis la déconfiture de l’URSS, les USA possèdent  ce trésor ou cette trinité permettant d’imposer leur propre loi, celle  du plus fort évidement pour bien exister au détriment des petits, des faibles, et des misérables et mieux vivre avec des vassaux, des laquais, des sbires, des serviteurs et des comparses …. Malheureusement, cette force US n’a jamais été utilisée pour bannir l’injustice, l’équité, ni encore les inégalités .Ils ont avantagé et privilégié   les abus, la cruauté, les usurpations, l’illégalité, le terrorisme….Depuis les premier temps de la vie humaine les injustices et les inégalités ont été combattues par diverses révoltes. Les riches sont plus forts que les pauvres. Pour capitaliser plus d’argent, pour accumuler plus de richesse, pour amasser plus de fortune, pour s’enrichir davantage ; Ils font des guerres, ils détruisent, ils colonisent les pays faibles laissant la misère aux pauvres. Ils sont comme des ubiquitaires, ces oligarques de la haute finance règnent sans partage dans ce nouveau monde où le sens, la raison, la valeur, la norme et la morale n’ont de sens qu’à travers le profit. Par la raison, la conscience et la philosophie des finances, ces oligarchies transforment nos pays comme un laboratoire et nos sociétés comme des outils dans le but de tirer le maximum de profits. Ils ont institué dans le milieu politique la corruption pour faciliter un gain en plus du profit. Les boys de Chicago ont doté  les  écoles des pays « d’ El InFitah »( libéraux)   d’une philosophie  de  servitude   pour mieux vénérer le nouveau faux bourgeois démuni de toute noblesse, on les qualifie chez nous de   ‘’nouveau faux maitre’’.
Les boys de Chicago, ces instructeurs dépêchaient  par le FMI ( organe des oligarchies)pour  doter et actionner  la machine de la corruption à grande échelle  comme un alinéa  dans les textes de la nouvelle république, le pouvoir, les biens, et les privilèges  sont canonisés dans des textes de la république  pour devenir « bananière ». Les peuples sont manœuvrés pour être soumis à la division par des affidés constitué par les oligarchies pour mieux se « claniser » afin que la formule chacun pour soi renforce l’égoïsme personnel et la doctrine diviser pour régner trouvera son chemin au milieu de la plèbe chez nous on le qualifie de « Ghachi »(les gens). Quant à la liberté d’expression, liberté d’opinion « ahdar bark » cause toujours, « aktab bark » tu peux écrire tant que tu veux ; l’argent est roi et il fait sa loi. Les oligarques se sont attribués, appropriés de la haute finance de ce monde.  Cette haute finance est une commande qui sert à populariser la philosophie ultralibéralisme à travers des médias pour mieux moraliser la pensée libérale ainsi que la soumission, la servilité et même l’ignorance. Les peuples sont écartés car ils ne sont plus une masse laborieuse, ce sont des « ghachi » genre plèbe qui ne sait ni la vérité des choses, ni les causes de son malheur, il réfléchit et pense avec son ventre, sa tête est séparée de son cerveau et son esprit est mis à la disposition des oligarchies. « Quelle époque terrible que celles où les idiots dirigent les aveugles » citation. Lorsqu’on lui parle de la crise, la plèbe pense à la fatalité et se soumet au chômage, évite les révoltes, parle trop de l’inflation, participe au désordre, contribue à l’indiscipline, conteste « el hogra » sans se manifester …. Ne sont que la conséquence du non droit « tag ala men tag » voilà la paix sociale est garantie pour les oligarchies.  Pour certains pays rentiers, la rente représente une source de profits pour les responsables, le tarissement de la rente pétrolière ouvrait droit à une loi des finances pour pérenniser la source de profits, une nouvelle rente via une augmentation de la TVA qui va directement alimenter le vide laissé par la rente quelle qu'elle soit. Les oligarques nouveaux ne parlent jamais de profit, de rente et de gain qu’ils gagnent par des opérations « import- import ». Les détenteurs du pouvoir ne veulent jamais  expliquer, ni dire la vérité sur  l’argent qu’ils extraient  du pétrole et des impôts, cette rente est mise à la disposition de la spéculation et non pour les opérations de création de richesse  et de valeur.  Cette nouvelle pseudo-oligarchie pense pour nous, agit pour nous, nous laissant pour toute appétence, aspiration, convoitise et prétention que l’humilité, la résignation, la conversion et l’asservissement. Il faut se méfier de l’eau qui dort, Abraham  Lincoln disait bien qu’on pouvait tromper un peuple un bout de temps mais pas tout le temps , après la nuit qui appartient aux  « Ghachi » apparaitra le jour qui convient au peuple éveillé alors il faut penser à rendre des comptes à ce bon peuple car ce dernier a plus de moyen pour mieux cultiver les vraies  connaissances  qui assurent une nouvelle conscience de bien, d’agréable, d’utile, de juste, d’équité et de beauté . .

 

Benallal Mohamed
Lundi 2 Janvier 2017 - 16:51
Lu 160 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 19-08-2017.pdf
4.17 Mo - 18/08/2017





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+