REFLEXION

L’application du statut des collectivités locales pose des problèmes

Dans un bon nombre de communes, la gestion des services techniques, administratifs et du personnel se fait d’une manière pour le moins anarchique. Le statut des collectivités locales qui détermine les activités de chacun avec précision, n’est pas appliqué, ce qui cause un grand préjudice.



A titre d’exemple, des femmes de ménage, des agents de sécurité et des balayeurs recrutés comme tels, sont affectés dans des services administratifs. Cette situation déplorable qui affecte la bonne marche des collectivités locales, n’échappe pas à la tutelle. En effet, pour y remédier, le secrétaire général de la wilaya a maintes fois instruit au cours de réunions avec les présidents des assemblées populaires communales, les secrétaires généraux des mairies et les chefs des daïras, d’appliquer le statut des collectivités locales scrupuleusement et dans son intégralité. Ainsi, selon des sources généralement bien informées, des responsables de certaines assemblées populaires communales rencontrent des obstacles dressés par des groupes d’intérêt, ce qui ralentit pour ne pas dire empêche l’application du statut sus évoqué. Toutefois, si l’on croit certains, celui ci sera appliqué en dépit des résistances des uns et des autres.  

Faiza.S
Mercredi 3 Avril 2013 - 09:08
Lu 167 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+