REFLEXION

L’appel du 17 septembre : Le grand n'importe quoi !!!



L’appel du 17 septembre : Le grand n'importe quoi !!!
Les jeunes ont répondu « non » à l’appel à une marche le 17 septembre . Il n’était pas question pour eux de se laisser entraîner derrière des mots d’ordre provenant de parties inconnues « ennemies » .samedi, à travers l’Algérie , c’était le calme .. «Aucune crainte», Chacun faisait ses occupations quotidiennes, les commerces en majorité étaient ouverts, rien ne semblait perturber la quiétude de la population. A Alger, au niveau de plusieurs quartiers, «l’appel lancé par des inconnus est un non-événement. Il n’est pas question de laisser des opportunistes se servir du passé historique pour semer la zizanie au sein de la population.La décennie noire, les événements du 5 Octobre 1988 ont laissé des traces indélébiles dans la mémoire des Algériens », nous dit un quinquagénaire .A Oran. Chez les jeunes, on ne lit aucune panique, les des trabendistes et autres vendeurs à la sauvette ont installé leurs étals devant les nombreuses ménagères présentes. «C’est du n’importe quoi cet appel. D’abord, qui sont ces gens qui se cachent derrière cet appel ? Si c’est pour mettre le pays à feu et à sang, copier nos voisins, ça ne marche pas», disent des jeunes à Mostaganem. «Le temps de se servir de la jeunesse à des desseins inavoués et déstabiliser le pays est révolu», disent aussi deux jeunes gens. A Relizane «la vie continue», témoignent plusieurs citoyens accostés au niveau de la station d’essence au centre-ville. .

Ismain
Samedi 17 Septembre 2011 - 22:01
Lu 710 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+