REFLEXION

L’analphabète et l’intellectuel se croisent-ils



L’analphabète et l’intellectuel se croisent-ils
Un maire dont le niveau ne pourrait dépasser ce qu’on appelle dans la sélection psychotechnique des jeunes recrues du service national « S.L.E », savoir lire et écrire, puisse devenir un homme aussi puissant à tel point qu’il se vante pouvoir acheter n’importe quel responsable. Il s’agit d’un maire à la tête d’une commune dont il n’est même pas natif, ni originaire d’ailleurs, relevant d’une wilaya de l’Ouest du pays. Il s’est vanté dernièrement auprès de l’une de ses connaissances, avoir fait condamner deux hommes de la presse à la prison ferme en usant de tous les subterfuges possibles pour atteindre son but malveillant. De ceux-là, il en existe à la pèle en Algérie, mais ils ne font peur à personne, l’ombre d’une seconde, car en leur qualité d’intellectuels, les hommes de presse savent pertinemment que tôt ou tard des abrutis de la sorte finiront par tomber un jour ou l’autre entre les mains de la justice et là, ils paieront la facture très chère, car leur malhonnêteté et leur lâcheté les conduiront sans nul doute droit au mur. Laissons le temps au temps.

. .
Samedi 29 Mai 2010 - 11:26
Lu 443 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+