REFLEXION

L’amour en Dieu, les exigences et les entraves



 -La sincérité les uns envers les autres
 ‘Umar ibn al Khtabb (compagnon ddu prophète Mohamed) invoquait Dieu en faveur de ceux qui lui montraient ses défauts en disant : « Que Dieu fasse miséricorde à celui qui me fait cadeau de mes défauts ."
 Ainsi deux personnes qui s’aiment en Dieu doivent se faire An nasiha (le conseil sincère). Mais ce conseil doit être fait de manière discrète . A ce propos l’imam Ach Chafi’i a dit : « Sermonner son frère en privé c ‘est l’embellir, le faire en public c’est le diffamer . » 
 C’est privilégier son frère à soi-même
 Il faut connaître l'histoire des compagnons blessés qui avaient très soifs juste après une bataille . On apporta de l'eau au premier qui allait quasiment mourir de soif. Au moment de boire, il s'aperçut qu'un autre musulman blessé non loin de lui avait aussi soif. Il jura alors de ne pas boire avant son frère. L'autre musulman blessé, au moment de boire, vit un autre musulman qui attendait son tour pour boire. Lui aussi jura de ne pas boire avant que l'autre ne boive. Le troisième refusa de boire et ordonna qu'on donne à boire au premier. Quand l'eau arriva au premier musulman, il était déjà mort. Les autres aussi suivirent. Ils sont tous les trois morts en martyr. 
- La passion, l’excès
L’exemple des enfants : Un bien et une tentation.  Il est explicitement dit dans le Coran que les enfants ont une valeur particulière aux yeux de Dieu. C'est un don et une richesse de Sa part. Ses créatures doivent donc en prendre le plus grand soin.
Cependant, dans un autre verset, nous trouvons au sujet des enfants et de la famille:
{ Sachez que vos biens et vos enfants constituent pour vous une tentation, mais qu'une récompense sans limites se trouve auprès d'Allah } [ Sourate 8 - Verset 28 ]
Tout en signalant que les enfants et la famille sont une richesse et un don de la part de Dieu et qu'il faut en prendre le plus grand soin, Dieu dit qu'ils ne doivent cependant pas provoquer chez les parents un amour excessif qui pourraient leur faire aimer leurs enfants et leurs biens plus qu'Allah. Il faut toujours avoir à l'esprit de  remercier Dieu pour les biens qu'Il donne à ses créatures et ne pas L'oublié.
C'est ainsi que l'on retrouve le juste milieu dans ces versets « Vos biens et vos enfants sont la parure de la vie de ce bas-monde» et « Vos biens et vos enfants constituent pour vous une tentation».
L’égoïsme
 L’exemple de l’époux et de l’épouse. La personne ne naît pas amoureuse, c'est pourquoi elle doit apprendre ce qu'est l'amour, ce qui nécessite du temps. Il ne faut pas croire que l'on échoue si nos désirs ne s'accordent pas avec ceux de l'autre. Mais plutôt se dire que c'est en fonction de ce que je donne, que je recevrai. L'amour engendre l'amour, et si la personne y aspire, il faut absolument le donner sans restriction.
Quant à l'égoïsme, c'est l'ennemi de l'amour et il le détruit. Le mariage demande des sacrifices, un ravalement de son égaux, de ses préférences, s’oublier parfois,(m’aimer c’est aussi m’oublier), m’oublier non pas pour le mari ou l’épouse mais pour plaire à Dieu.
Si tu plais a Dieu tu plairas à ton époux et si tu plais a Dieu tu plairas a ta femme . Si tu aimes ta femme, tu souhaites son bonheur, si tu aimes ton mari tu souhaites son bonheur, parce que de tout cela, Allah le premier l’exige .
Souhaiter et faire en sorte que son époux et son épouse soit heureux c’est adorer Allah.
De son côté, le mari doit répondre à l'affection par l'affection et à l'amour par l'amour.
     - L’intolérance 
L'intolérance ne permet pas de construire de bonnes ententes sociales. Il vient souvent de notre orgueil, , et de notre incapacité à accepter la différence, à nous ouvrir. Or aimer en Dieu c'estcomprendre et accepter les défauts de l’autre, chercher toujours des circonstances atténuantes afin d'excuser les maladresses de l'autre, voir ses bonnes qualités plutôt que ses défauts :  “Qu’aucun croyant ne déteste une croyante. S’il hait un de ses traits de caractère , il devrait pouvoir en apprécier un autre .“
Lorsque le  croyant est fasse au défaut d'une personne il devra comme à l'image du prophète Mohamed (que la paix soit sur lui) être tolérant, ne pas lui  faire de reproche, ne pas le réprimander .
Abou Sa’id El Khoudri a dit :
« Le Prophète (Mohamed) avait plus de pudeur qu’une jeune fille vierge. Quand il voyait quelque chose qu’il réprouvait, nous nous en apercevions à son visage. »
        - La jalousie
  La jalousie, et l'envie, peuvent créer des animosités. C'est donc un frein à l'amour.
« Gardez-vous de la jalousie, car elle consume les bonnes oeuvres, comme le feu consume le bois. » (hadith)
« Ne soyez pas jaloux les uns des autres, ne vous haïssez pas, ne vous accusez pas de débauche, ne tournez pas le dos les uns des autres, ne médisez pas les uns des autres, et soyez des serviteurs de Dieu , frères entre vous »  
Il faut la repousser car la jalousie peut amener une personne à détruire une autre . 
La jalousie dans le couple :
  Dans le couple, et dans certains cas, la jalousie doit être présente mais pas n'importe comment !Elle ne doit pas être excessive mais doit être ressenti par souci de protéger son conjoint.
Le sens de la jalousie [de l’époux et l’épouse] en islam est qu’il/elle la/le protège de trop discuter avec des étrangers ou de se montrer devant eux. Et le sens n’est nullement qu’il/elle l’accuse dans sa religion et son honneur ou l’épie.
C’est aussi une marque de jalousie imposée par Allah que d’empêcher son épouse de dévoiler sa beauté à d’autres que ses proches (Mahârims qui sont les hommes que la femme ne peut définitivement pas épouser comme son père, son frère, son oncle, son beau-père, les fils de son mari), comme le fait de se dévoiler devant les frères de l’époux et d’autres encore. 
C’est une marque de jalousie imposée par Allah [à tous] que de ne pas exposer l’épouse/l'époux aux tentations, en restant longtemps absent(e) ou en introduisant chez soi ce qu’Allah a interdit (image de corps dénudés à la télé ou magazine) , et qu’il/elle ne la/le pousse ou ne l’incite pas à sortir trop souvent .
- Fierté
La fierté peut grandement porter préjudice dans les relations amicales ou familiales,et l’on devrait toujours demander pardon même si nous ne sommes pas en tort, accepter les reproches justes ou injustes, ne pas se sentir attaqué à la moindre remarque .Se réconcilier et réconcilier les autres .
"Une parole convenable et un pardon sont meilleurs qu'une aumône suivie d'un tort. Allah se suffit à Lui-même et Il est plein de mansuétude" [ Sourate 2 verset : 263 ]
 Allah récompense celui qui fait le premier pas vers la réconciliation.
En islam, deux personnes ne peuvent rester sans se parler durant plus de trois jours.
Le prophète a dit : « Ne vous détestez pas, ne vous enviez pas les uns les autres et ne fuyez pas les uns les autres et soyez des serviteurs de Dieu, frères. Il n'est pas permis à un musulman de fuir son frère (coreligionnaire) au delà de trois jours »
Il a dit aussi : « Les portes du Paradis s'ouvrent chaque lundi et jeudi », Mu‘ammar dit : les actions de chacun sont exposées chaque lundi et jeudi et Allah pardonne à tous ceux qui n'associent à Dieu aucun idole, sauf aux deux personnes qui ont une rancune entre eux, Allah dit à leur propos à Ses anges : « laissez les jusqu'à ce qu'ils se réconcilient »  
- la colère
La colère est fortement déconseillé voir interdite en islam, elle détruit aussi l’amour entre deux personnes et sème la rancune et la haine. Elle est par contre autorisée dans certains cas : Face à un danger, ou une agression envers notre personne ou une tierce, pour réprimander une personne dans l’égarement évident dans sa religion, pour toute forme d’injustice .
Pour ce qui est de la colère interdite , l’islam nous donne des conseilles pour l’éviter, et la combattre.
Quand on commence à s'énerver, l'un ou l'autre doit changer de pièce jusqu'à ce que la colère retombe afin d'éviter de dire des choses que l'on pourrait regretter.
Le Prophète Mohamed (pbsl) conseillait en cas d'énervement de s'assoir, puis de s'allonger. Si ça ne passe pas de faire ses ablutions et si la colère persiste de faire 2 unités de prière..
Et il disait à ce sujet :“Ne vous laissez pas emporter par la colère. L’homme questionna à nouveau le Messager d’Allah qui lui donna le même conseil à sept reprises : Ne vous laissez pas emporter par la colère
Le Coran va dans ce sens puisqu'il évoque aussi la maîtrise de soi, la contenance de la colère, et condamne fortement l'élévation de la voix. Voici ce qu'il en est : 
{ Allah n'aime pas qu'on élève la voix en propos injurieux. Il ne le tolère que si l'on est victime d'une injustice } [ Sourate 4 - Versets 148-149 ]
{ (O Prophète), recommande à mes serviteurs d'employer les paroles les plus douces ; autrement, Satan sèmerait la discorde parmi eux. Satan est pour l'homme un ennemi déclaré } [ Sourate 17 - Verset 53 ]
{ Cherche à modérer ton pas et à baisser un peu ta voix, rien n'est plus désagréable que le braiment de l'âne } [ Sourate 31 - Verset 19 ]
  -  Le manque d’empathie et de tact  
"Le Miséricordieux a fait connaître le Coran. Il a créé l'homme ; Il lui a appris à s'exprimer" 
 [Sourate 55 - Al-Rahmân - Le Miséricordieux - versets: 1- 4 ].  
L'Envoyé d'Allah (Mohamed) dit sur la nécessité pour tout le monde de se familiariser et de s’habituer à la bonté du propos : "Vous ne pourrez pas gagner les gens avec vos biens. Tâchez du moins de les gagner par le sourire et le bon caractère "   
Chacun de nous doit développer un filtre dans sa parole et ses actions. Parfois dans l’élan il peut nous arriver par des gestes ou des paroles de blesser l’autre. Et une amitié ou un amour peuvent être considérablement atteint par une seule parole de travers.
'Abdallâh Ibn Mas'ûd (un des compagnons du prophète)  a dit : "Par le Dieu Unique! Il n'y rien sur toute l’étendue de la terre qui ait besoin d'être enfermé aussi longuement que la langue !"
Quand au prophète, il a dit :"Le serviteur lâche un mot et ne le fait que pour amuser l'assistance, pourtant il chute avec ce mot plus loin que la distance entre le ciel et la terre. Et l'individu glisse avec sa langue plus dangereusement qu'en glissant avec ses pieds"
 Ainsi l’islam nous recommande l’empathie, la diplomatie et le tact dans le langage en particulier. Il faut s’exercer à essayer de se mettre à la place de l'autre pour pouvoir mieux le comprendre, à se prédisposer psychologiquement à s’ouvrir à lui, avec tolérance, c’est-à-dire l’accepter tel qu’il est.
Tel qu’il est , c’est à dire différent de nous, parfois dans la religion . A ce sujet Allah dit dans le coran :
 "Ne discutez avec les gens du Livre que de la manière la plus courtoise.Sauf avec ceux d'entre eux qui sont injustes"
[ Sourate 29 Al- 'Ankabût - l'Araignée - verset : 46 ] 
Ainsi il est nécessaire de faire un effort d’ouverture et d’expansion. Il faut se défaire de la passivité, de l’isolement et de tout ce qui conduit à la mésestime de l’autre, à l’égoïsme, l’ignorance et aux complexes. Il faut aussi s’écarter de toute tendance visant la suprématie, la dominance et la tyrannie. 
Il faut s’efforcer de saisir les raisons qui amènent une personne avec qui vous parlez à agir d'une certaine façon ou à avoir de telles réactions, et ce, avant même que vous portiez un jugement sur elle. Les gens n'exécutent pas des choses pour se détruire, et rarement pour blesser volontairement l’autre,  ils les font plutôt parce qu'ils croient que c'est ce qu'il y a de mieux pour eux ou pour l’autre.
Par exemple, si une personne prend une décision, c'est qu'elle est convaincue que son choix est le meilleur sinon elle chercherait une autre alternative
Donc, avant que vous vous fassiez une opinion sur son comportement ou sur son action, assurez-vous de bien comprendre ses raisons.
En développant votre empathie, c'est-à-dire la compréhension d'autrui, vous constaterez que l'on vous respectera davantage et que l'on vous écoutera avec beaucoup plus d'attention. Ainsi, vous pourrez exercer une influence positive. 
« Usez envers les hommes de paroles de bonté" [ Sourate 2 Al-Baqara - La Vache - verset : 83 ]
·  La méchanceté
La méchanceté en plus d’être interdite en islam, est totalement opposée à la notion d’amour en Dieu. Le prophète nous rapporte à ce sujet :
« Prend garde de ne pas brutaliser les gens car Allah te châtiera. »
“Ne te réjouis pas devant les malheurs de ton frère , de crainte qu’Allah n’ait pitié de lui et ne t’éprouve à ton tour.”
 “Ne montre pas ta joie devant les malheurs de ton frère; Allah pourrait faire preuve de miséricorde à son égard et t’éprouver à ton tour . “
Dieu dit dans le coran : "Allah n'aime pas que l'on divulgue des paroles méchantes, à moins qu'on en ait été victime.
Allah est celui qui entend et qui sait. Si vous divulguez le bien ou si vous le cachez, ou si vous pardonnez le mal, sachez qu'Allah est celui qui efface les péchés et qui est Puissant" [ Sourate 4 An-Nissâ' - Les Femmes - versets: 148-149 ]
-  Le mensonge
 Le mensonge entrave considérablement l’amour en Dieu, car il fait perdre la confiance que l’on a les uns envers les autres, fait fuir l’entourage .Ainsi il faut se dire toujours la vérité pour préserver de bonnes relations sociales.
Le Coran classe le menteur explicitement parmi les gens qui n’ont pas la foi:
«Ne blasphèment le mensonge, vraiment que ceux qui ne croient pas aux signes de Dieu....»
Le vrai croyant ne se souille donc pas par le mensonge.
L’Envoyé de Dieu- que la paix soit sur lui et sur ses descendants- a dit:
 « Prenez garde au mensonge! Car il conduit à la corruption, et la corruption mène à l’Enfer. Celui qui ment et qui persiste dans le mensonge sera inscrit auprès de Dieu comme Imposteur.»
- Les disputes
La dispute est un outil privilégié de Satan afin de briser  l’amour entre les êtres .Le croyant doit délaisser toutes formes de querelles afin de protéger l’entente dans ses relations.
Le Prophète a dit :  
" Pour celui qui délaisse la querelle alors que son intervention n'était pas justifiée, on construira une maison en bas du Paradis. Pour celui qui délaisse la querelle alors que son intervention était justifiée, on construira une maison au centre du Paradis. Et pour celui qui a un bon caractère moral, on construira une maison dans les hauteurs du Paradis" 
  Il a dit aussi:
  "L’homme le plus détestable pour Allah est le querelleur invétéré"
   De plus, comme nous l’avont dit plus haut: “Il n’est pas permis à un musulman de rompre toute relation avec son frère plus de trois jours consécutifs . Celui qui agit ainsi et meurt dans cet état entrera dans le feu . “ (d’après le prophète)
 -La polémique 
Les discussions portées sur des sujets polémiques doivent être à tout prix évitées pour préserver l’amour entre les gens.
“Le plus détestable des hommes aux Yeux d’Allah est le plus querelleur . “ (d’après le prophète) 
 Les paroles utilisées durant ces polémiques visant à discréditer , moquer, contredire, et ridiculiser l’autre sont formellement interdites.
« N'agace pas ton frère «(...) « le serviteur de Dieu ne peut acquérir la vérité de la foi que lorsqu'il abandonne la polémique et la papelardise même s'il a raison." (Parole du prophète) 
- La médisance 
La médisance est un grave péché en islam .
« Ne médisez pas les uns des autres. L'un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? [Assurément non], vous en auriez horreur. Et craignez Allah... »
Coran Sourate Les Appartements ; verset 12
Souvent, l’on médit derrière le dos de notre ami, pensant garder son amitié, mais le risque est que cette personne l’apprenne et que l’amour ou l’amitié en soient entravés .
 - La moquerie 
Le fait de se moquer les uns des autres est illicites , et créé une profonde blessure dans le cœur de la personne moquée, et brise tout  forme d’affection.
« O Vous les croyant ! Qu'un groupe ne se raille ( se moque) pas d'un autre groupe : ceux ci sont peut être meilleurs qu'eux et que les femmes ne se raillent pas d'autres femmes : celles ci sont peut être meilleurs qu'elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement de sobriquets( injures)  (...) »Coran 40.11
     -Divulgation
« Quand un homme parlent à un autre de quelque chose, une fois prononcés sa parole devient un dépôt (pour celui qui l'a entendue) » (parole du prophète, paix soit sur lui)
Divulguer un secret devient de la trahison d'un dépôt que l'on vous aurait confié. C'est illicite si elle engendre des dégâts, sinon c'est de la vilenie (acte détestable)  
Nous ne devons pas nous  espionner , nous rivaliser , nous envier car le musulman est le frère du musulman.
  Le prophète Mohamed a dit aussi : « celui qui guette  sans cesse l'intimité de son frère musulman, Allah guettera la sienne. Celui dont Allah guette son intimité au point de l'humilier au plein cœur de sa demeure »  ou « celui qui dévoile l'intimité de son frère musulman, Allah dévoilera la sienne au point de l'humilier au plein cœur de sa maison » 
- La tromperie/ trahison
“Maudit soit celui qui injurie un croyant et le trompe. » (D’après le prophète)
Le Messager d'Allah (que la paix et le salut d'Allah soient sur lui) a dit : « Le musulman est le frère du musulman ; il ne doit pas le tromper ni le trahir. Tout ce qui appartient au musulman est sacré pour le musulman : son honneur, ses biens et son sang. La crainte d'Allah se trouve ici (il dit ceci en indiquant son cœur). Le seul fait de mépriser son frère musulman suffit pour que la personne sombre dans le mal. » Rapporté par Mouslim.
- Le mépris
   Le mépris entraîne l’égoïsme et l’individualisme.
Or combien sommes nous coupable dans le contexte geo-politique actuel de nous mépriser pour une raison ou une autre? Pourtant : "Il n'est de pire mal pour un musulman que de mépriser son frère",(d’après le prophète).
-Les préjugés
Les préjugés peuvent entraîner la haine d’une personne et donc nuire grandement aux bonnes relations sociales et à l’amour entre les êtres. "Méfiez-vous des préjugés car rien n'est plus trompeur. » (d’après le prophète). En conclusion, l’amour en Dieu solide doit donc obéir à certaines exigences et s’éloigner  de toutes formes d’entraves risquant de l’anéantir à jamais. Le croyant souhaitant plaire, obéir à Dieu, préserver et protéger l’amour qu’il éprouve ou que l’on éprouve pour lui, se souciera donc de la manière dont il use de ce sentiment, et de son comportement. Il entretiendra cet amour comme un bien précieux.
 

Réflexion
Mercredi 27 Mai 2015 - 14:44
Lu 1141 fois
ISLAMIYATE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+